NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Points en carrière : Dirk Nowitzki plus grand que Wilt Chamberlain

Face aux Pelicans, Dirk Nowitzki n’a pas tardé à écrire l’histoire. Il n’a eu besoin que de quelques minutes et deux « jumpers » pour devenir le sixième meilleur marqueur de l’histoire de la NBA.

« J’étais simplement heureux qu’il n’ait pas rentré ce tir devant moi ! » À sa façon, Julius Randle rend hommage à Dirk Nowitzki. Auteur de 8 points dans la défaite face aux Pelicans, l’Allemand pointe désormais avec 31 424 points au compteur, avec une sixième place au classement des meilleurs scoreurs de tous les temps, derrière Kareem Abdul-Jabbar (38 387 points), Karl Malone (36 928), Kobe Bryant (33 643) et LeBron James (32 439) et Michael Jordan (32 292).

Après seulement quatre minutes de jeu, c’est donc sur un tir en tête de raquette, sur la tête de Kenrich Williams, que la légende des Mavs a ainsi dépassé Wilt Chamberlain, devant un public de Dallas qui n’attendait que cela pour exploser.

« J’ai simplement pris mon temps, confronté mon adversaire comme je l’ai fait un million de fois et tenté de lui shooter dessus », décrit l’Allemand. « C’est rentré dedans et j’étais heureux. L’autre soir, je ne pouvais pas rentrer un tir donc c’était positif d’y arriver dès les deux premiers tirs. »

Salué par LeBron James, devant lui au classement

Son exploit a même donné lieu à une interruption du match, avec la diffusion d’une vidéo hommage qui revenait sur tous les caps importants franchis au « scoring » par l’intérieur. « C’est vraiment un accomplissement monumental, historique », qualifie son coach Rick Carlisle. « Peu de gens se rendent compte de tous les sacrifices qu’il a faits pour réussir une telle chose. »

L’intéressé s’est pourtant demandé s’il parviendrait à cet exploit au regard des événements cette saison, et de ses blessures.

« Le « Big Dipper » (ndlr : l’un des surnoms de Chamberlain) hein ? C’est incroyable. Je savais avant cette saison que c’était une histoire d’environ 200 points (pour le dépasser). Au début de la saison, j’ai pensé ne pas le faire à cause de ma blessure. Revenir de cette blessure a été quelque chose de très, très long. Mais je me suis senti mieux ces dernières semaines et j’ai mieux joué. Mes coéquipiers me cherchaient et me poussaient à shooter. Je suis soulagé que cela soit terminé maintenant. »

« Je suis arrivé au bon moment »

L’Allemand ne manque pas de rendre hommage à l’homme aux 100 points, « un phénomène de la nature indéfendable à cette époque. S’il avait joué quelques années de plus, il serait numéro 1 ou 2. C’est dire à quel point il était dominant. »

Dans un autre genre, Dirk Nowitzki a lui aussi été dominant, en révolutionnant le poste d’ailier fort et lançant cette tendance pour les grands à tirer de loin. « Je pense que la ligue voulait un changement et je suis arrivé au bon moment », décrit-il. « Désormais, tout le monde peut shooter en gros. C’est amusant de voir l’évolution de la ligue sur ces 20 dernières années. »

Tout l’enjeu est maintenant de savoir si le géant blond va poursuivre sa carrière ou non, alors que la pluie d’hommages cette saison le « pousse » presque vers la sortie. Or, il a redit qu’il prendrait sa décision après la saison. Retraite ou non, on le voit mal continuer de progresser dans ce classement des meilleurs scoreurs.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires