Pariez en ligne avec Unibet
  • CHA1.72NEW2.03Pariez
  • CLE3.75NEW1.24Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Kevin Love se souvient des critiques de la presse

Avant le titre de 2016 acquis sur le parquet des Warriors, l’ancien intérieur des Wolves a parfois eu du mal à prendre du recul par rapport aux critiques dans la presse.

Le rôle des médias, voilà un sujet qui ne cesse de revenir sur la table ces derniers temps. Il n’est pas toujours apprécié par les acteurs de la NBA d’aujourd’hui, entre la propriétaire des Lakers qui l’a remis en cause dans le trade ayant capoté avec les Pelicans pour obtenir Anthony Davis, Kevin Durant qui a déclaré ne lui faire aucunement confiance, ou encore Kyrie Irving qui l’a accusé de casser l’harmonie de certains vestiaires.

« Il y a des bons et des mauvais dans tous les domaines »

Dans un long entretien accordé à The Athletic, Kevin Love a évoqué le climat qui règne actuellement entre les joueurs et les médias, prenant le parallèle avec les arbitres.

« Les gens disent qu’on ne peut pas leur parler, qu’on ne peut pas avoir de relations avec eux. Il y a certains de leurs coups de sifflet que je n’aime pas, comme tout le monde. Est-ce qu’il y a des arbitres que je n’aime pas ? Tu ne vas jamais aimer tout le monde là où tu bosses. Est-ce qu’il y a des gars des médias que je n’apprécie pas ? Bien sûr. Mais c’est la même chose lorsque vous parlez de certains joueurs. Voilà ce que je dis, il y a des bons et des mauvais dans tous les domaines « .

Des tensions jusqu’au titre de 2016

Par le passé, ses relations ont été tumultueuses avec les médias qui ont souvent cité l’intérieur All-Star comme la cause de tous les maux de la franchise de l’Ohio, en saison régulière notamment lorsque les Cavs avaient des difficultés.

« Je crois que je l’ai pris personnellement. Bien sûr, tu dois être capable d’assumer beaucoup d’accusations. Je venais d’une situation à Minnesota où les joueurs et les coaches tournaient beaucoup. On n’a jamais construit quoi que ce soit et cette situation me pesait. J’en voulais à beaucoup de gens, pas seulement pour les lacunes de notre équipe mais aussi pour mes propres lacunes. J’ai dû mettre ça de côté. Et quand je suis arrivé à Cleveland, je me suis retrouvé à être le gars en première ou deuxième ligne, car LeBron en prenait aussi pour son grade. Je l’ai pris personnellement. Je sais que parfois, je ne jouais pas de mon mieux, mais c’était dans les deux sens. Ça faisait partie du plan de laisser LeBron ou Kyrie briller, mais j’ai parfois été confiné dans un rôle de shooteur ».

Tentative de réconciliation ?

La victoire finale de 2016 l’a aidé à prendre du recul sur ce sentiment d’injustice quant au traitement médiatique, mais aussi sur son rôle sur le terrain et les sacrifices qu’il a dû faire afin de pouvoir décrocher une bague de champion.

« Gagner un titre, gagner en général, ça résout tous les problèmes. J’ai réalisé ce que c’était que de se sacrifier pour le bien de l’équipe et que celle-ci gagne au plus haut niveau. J’ai compris que tout allait venir si je me concentrais sur mon rôle et ma position dans cette équipe. Je connaissais mes qualités, je savais à quel point j’étais bon et quels éloges individuels je devais mettre de côté. Aujourd’hui, je n’aurais jamais compris ça si je n’avais pas traversé ces étapes. Je suis reconnaissant pour ça et je crois être un meilleur coéquipier, une meilleure personne et un meilleur joueur grâce à ça. L’année dernière, qui a été très dure pour moi, loin du basket, m’a aussi aidé à admettre au quotidien ce que je devais traverser et qui j’étais ».

Selon Kevin Love, si médias et joueurs veulent tendre vers une réconciliation, « la transparence est la clé ». « J’ai l’impression que des libertés sont prises assez souvent. Je crois juste qu’il doit y avoir un moyen pour chacun de nous de vérifier ce que fait l’autre », a-t-il ajouté en conclusion.

Kevin Love Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2008-09 MIN 81 25 45.9 10.5 78.9 3.4 5.7 9.1 1.0 2.5 0.4 1.5 0.6 11.1
2009-10 MIN 60 29 45.0 33.0 81.5 3.8 7.2 11.0 2.3 2.3 0.7 2.0 0.4 14.0
2010-11 MIN 73 36 47.0 41.7 85.0 4.5 10.7 15.2 2.5 2.0 0.6 2.1 0.4 20.2
2011-12 MIN 55 39 44.8 37.2 82.4 4.1 9.2 13.4 2.0 2.8 0.9 2.3 0.5 26.0
2012-13 MIN 18 34 35.2 21.7 70.4 3.6 10.4 14.0 2.3 1.9 0.7 2.2 0.5 18.3
2013-14 MIN 77 36 45.7 37.6 82.1 2.9 9.6 12.5 4.4 1.8 0.8 2.6 0.5 26.1
2014-15 CLE 75 34 43.4 36.7 80.4 1.9 7.9 9.8 2.2 1.9 0.7 1.6 0.5 16.4
2015-16 CLE 77 32 41.9 36.0 82.2 1.9 8.0 9.9 2.4 2.1 0.8 1.8 0.5 16.0
2016-17 CLE 60 31 42.7 37.3 87.1 2.5 8.6 11.1 1.9 2.1 0.9 2.0 0.4 19.0
2017-18 CLE 59 28 45.8 41.5 88.0 1.7 7.5 9.3 1.8 2.0 0.7 1.5 0.4 17.6
2018-19 CLE 22 27 38.5 36.1 90.4 1.5 9.4 10.9 2.2 2.5 0.3 1.9 0.2 17.0
2019-20 CLE 39 31 45.1 37.0 84.1 0.9 9.2 10.0 2.9 1.6 0.6 2.6 0.4 17.4
Total   695 32 44.2 37.0 82.7 2.8 8.4 11.2 2.3 2.1 0.7 2.0 0.5 18.2

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cleveland Cavaliers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés