NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
BRO
DEN21:00
CHA
ATL23:00
MIA
CHI0:00
PHI
TOR0:00
WAS
LAC0:00
DAL
SAC1:00
POR
OKC3:00
LAL
MIN3:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • BRO2.52DEN1.49Pariez
  • CHA1.65ATL2.15Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Après prolongation, les Raptors gâchent le chef d’oeuvre de Kevin Durant (51 points)

Sans Stephen Curry, ni Draymond Green, les Warriors se déplaçaient à Toronto sans rien à perdre. À +18 après quelques minutes de jeu, les Raptors semblaient se diriger vers une victoire tranquille… et puis KD en décida autrement. Face au 37 points de Kawhi Leonard, meilleur total de sa saison, Kevin Durant a lui planté 51 points pour envoyer le match en prolongation et enregistrer pour la première fois de sa carrière un troisième match de suite à plus de 40 points. Ce ne sera toutefois pas suffisant et c’est Toronto qui finit par emporter l’un des meilleurs matchs de la saison (131-128).

Outre Leonard, Pascal Siakam (26 points, record en carrière) et Kyle Lowry (10 points, 12 passes, 8 rebonds, 3 interceptions) ont eux aussi été décisifs pour permettre aux Raptors de garder le meilleur bilan de la ligue. Malgré la défaite, Steve Kerr peut être satisfait de la grinta montrée par ses joueurs avant les retours de Stephen Curry et de Draymond Green plus tard dans ce road trip.

Les Raptors marquent leur territoire

Présenté comme une potentielle preview des prochaines finales NBA, ce match démarre à sens unique. Face à des Warriors peu inspirés des deux côtés du terrain, Toronto déroule. Trois tirs primés de Kawhi Leonard, Pascal Siakam et Serge Ibaka débouchent sur un 17-6 après moins de cinq minutes de jeu. Alors que Golden State enchaine les pertes de balles, les Raptors continuent de plus bel et comptent jusqu’à dix-huit longueurs d’avance (32-14) ! Steve Kerr trouve alors les mots justes pour réveiller ses joueurs et dans le sillage de Kevin Durant et de Shaun Livingston, ils passent un 9-0 à leur hôte du soir pour stopper l’hémorragie. Mais derrière une adresse diabolique, 16 sur 22 aux tirs dont 6 sur 10 de loin, les hommes de Nick Nurse conserve treize points d’avance à la fin du premier quart temps (38-25).

Si l’attaque des double champion en titre trouve enfin son rythme, leur défense continue d’offrir peu de résistance à un adversaire qui n’en demandait pas tant. Seul point positif pour les Warriors, ils dominent le rebond offensif et parviennent à capitaliser sur leurs secondes chances pour revenir à -11 derrière l’activité de Kevin Durant et Klay Thompson (54-43). Malgré le retour de Golden State, Kawhi Leonard et Pascal Siakam nous offrent une démonstration d’efficacité. Les deux ailiers rentrent aux vestiaires avec 34 points à eux deux à… 88% de réussite et comptent plus de 3-points que tous les Dubs réunis ! À la pause, les Raptors mènent cependant seulement de neuf points (67-58).

Kevin Durant continue sur sa lancée

Deux paniers coup sur coup de Quinn Cook permettent aux Warriors de rester en embuscade avant que l’infernal duo Leonard – Siakam ne réponde par un 10-2 pour repasser à +15 (79-64). Comme face à Sacramento et Orlando, c’est Kevin Durant qui prend alors les choses en mains, suivi de près par Klay Thompson. Quinze points de suite des deux All Stars, bien épaulé par une défense qui a haussé le ton, ramènent Golden State à -8 et force Nurse à arrêter le match (85-77). Si Toronto parvient à réagir en gavant Jonas Valanciunas de ballon sur pick & roll, KD finit le quart temps en marquant onze points de suite, dont trois derniers avec les pieds sur le logo du milieu du terrain, pour permettre aux Warriors de rester à -8 avant la dernière période (96-88).

Alors que Kerr laisse Durant souffler quelques minutes et que Leonard signe son retour, Toronto ne parvient pas à en tirer profit. La défense de Golden State trappe Kawhi sur chaque pick & roll pour le forcer à passer la balle et ses coéquipiers ne répondent pas présent. De l’autre côté par contre, Damion Lee et Jonas Jerebko eux ne tremblent pas, et sept points du Suédois réduisent même l’écart à deux petits points (106-104) ! Malgré le retour en jeu de Kevin Durant, ce sont les Raptors qui repartent de l’avant. KD et Thompson manquent de réussite sur quatre possessions de suite face à une défense recroquevillée sur eux alors que Kawhi Leonard fait lui mouche à mi-distance avant de trouver Danny Green dans le corner pour terminer un 8-0 (114-104).

KD – Kawhi : mano a mano

Steve Kerr répond alors en relançant Jerebko pour donner plus d’espace à ses deux scoreurs et sa stratégie s’avère payante. Sur sa première action, il reçoit un caviar de Durant et plante un 3-points sans broncher. Avec la défense devant faire plus attention à lui qu’à Jordan Bell, les Warriors imitent les canadiens avec leur propre 8-0 pour revenir à -2 (114-112).

Les cent dernières secondes se transforment alors en un duel entre Kawhi et KD. Leonard frappe le premier en marquant à mi-distance avant de rater de peu une interception dans les mains de KD qui provoque la faute mais ne marque qu’un lancer franc. Dans la foulée, Kyle Lowry rentre un gros 3-points dans le corner pour redonner six points d’avance aux Raptors avec 56 secondes à jouer (119-113). Alors que la victoire semble destinée à Toronto, Kevin Durant en décide autrement. Le MVP des Finals enchainent deux 3-points de folie sur Lowry et dans le corner sur le museau de de Leonard pour égaliser à neuf secondes du buzzer (119-119) !

Devant un public sous le choc, Kawhi Leonard a la balle de match mais la bonne défense de Durant, Iguodala, et Looney l’empêche de prendre un tir. Prolongations !

Thompson se loupe

Si les Raptors prennent l’avantage d’entrée, quatre points de Kevin Durant, lui donnant 51 sur le match, remettent les deux équipes dos à dos (123-123). Pour la première fois de la rencontre, les Warriors ont l’occasion de prendre l’avantage mais Klay Thompson, maladroit dans cette fin de match (0/6 depuis le dernier quart temps), bouffe la feuille. Deux tirs ouverts ratés à 3-points et un ballon perdu permettent à Danny Green de donner trois points d’avance à Toronto.

À l’image de Thompson, KD et Andre Iguodala perdent eux aussi deux ballons, cette fois à cause des mains rapides de Leonard et de Lowry, et l’écart passe à -5 avec une minute à jouer (128-123). Un lay-up de Jerebko et un stop donnent l’opportunité aux Warriors d’égaliser mais un marcher d’Andre Iguodala, la cinquième perte de balle de Golden State dans cette période supplémentaire, tuent leurs derniers espoirs. Pascal Siakam met alors le point final à cette magnifique rencontre en battant son record de points sur un match.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Golden State Warriors en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés