Summer
league
Summer
league
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Celtics retrouvent des couleurs en Louisiane

L’attaque des Celtics n’a pas été très belle à voir depuis le début de la saison, mais ça commence peu à peu à prendre forme pour les hommes de Brad Stevens… Face à la Nouvelle Orléans, Kyrie Irving (26 points, 10 passes) a mené une attaque bien équilibrée avec quatre titulaires aux abords des 20 points et Terry Rozier à 14 points en sortie de banc. Les Pelicans d’Anthony Davis (27 points, 16 rebonds) se sont fait clouer le bec par un run autoritaire mené par Irving et Jayson Tatum en dernier quart (124-107).

Nikola Mirotic, pompier de service

Les Celtics prennent un bon départ sur un 10-2. Marcus Morris lance parfaitement les hostilités avec 5 points d’affilée et l’autre Marcus, Smart, conclut en contre-attaque. Les Pelicans doivent réagir et le font, momentanément, par Anthony Davis. Mais Kyrie Irving et Al Horford collaborent sur le pick & roll, puis sur la transition, pour enfoncer le clou. Les C’s marquent deux fois plus que leur adversaire qui est clairement à la peine offensivement. A l’image de Wesley Johnson qui lâche un air ball à 3-points avant de pouvoir inscrire deux points au layup, tout est compliqué pour NOLA qui est à la traîne après le 1er quart, après un ultime 3-points de Terry Rozier sur la cloche (34-21).

A 7 points en 8 minutes à la mi-temps, Rozier apporte une belle étincelle en sortie de banc. Il participe à un 8-0 qui met les Pelicans à 20 points. Mais petit à petit, la Nouvelle Orléans grignote son retard. Nikola Mirotic (19 points à 7/10 aux tirs dont 5/7 à trois points à la pause) commence son festival derrière l’arc. Irving et Smart lui répondent et permettent à Boston de voguer à vue. Un nouveau tir à trois points de Mirotic, son 5e, réduit l’écart sous la dizaine. Mais avec Al Horford à 12 points et une belle adresse de loin, les Celtics sont encore devant à la mi-temps (57-48). Maladroit, Anthony Davis compense avec une grosse activité sous les panneaux, avec 9 points et 12 rebonds.

Boston en patron

Marcus Morris et Kyrie Irving rejoignent Al Horford à plus de 10 points et Boston garde son avantage. Jayson Tatum s’illustre au contre, mais c’est Kyrie qui fait son show. Il enchaîne un panier plus la faute et un 3-points qui donnent 15 points d’avance à Boston. Tatum lui emboîte le pas avec un nouveau layup plus le lancer pour un 11-0 qui fait mal aux Pels. L’ailier sophomore se rate par contre sur une tentative de alley oop en haute altitude, lancé par Terry Rozier. Qu’importe, les C’s sont à +20 ! NOLA parvient à réduire la note par deux avec un -10 avant le dernier quart (89-79).

Avec 30 points sur balles perdues, Boston profite à plein des erreurs multiples des Pélicans qui arrivent déjà à 21 turnovers en 4e. Marcus Morris s’impose dans la peinture d’entrée. Rozier inscrit à 3-points et Boston garde son avantage. Mais Davis prend enfin son envol. Il rentre le panier plus la faute, avec une chute dangereuse avec Marcus Smart qui lui retombe sur le nez. Davis ramène les siens à -6 à 8 minutes de la fin. Mais Horford et Irving répliquent à trois points. Gordon Hayward s’invite aussi à la fête et l’écart reste à la douzaine.

Kyrie est en double double et les Pelicans s’accrochent tant bien que mal à -7 derrière les efforts de Davis. Un 10-2 des Celtics ponctué d’un dunk de Tatum, plus la faute de Davis, repousse définitivement la Nouvelle Orléans. Boston s’impose après un match complet avec quatre titulaires entre 19 et 26 points (124-107).

 

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *