Pariez en ligne avec Unibet
  • TOR1.42NOR2.9Pariez
  • LAC1.8LAL1.95Pariez
  • TOR1.65BOS2.2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Clippers résistent à la tentative de hold up des Spurs

Qui aurait pu imaginer que les Clippers n’auraient qu’une défaite de plus que les Warriors après un mois de saison régulière ? Vainqueurs à l’arraché des Spurs (116-111), les joueurs de Doc Rivers affichent ce matin un bilan de 9 victoires pour 5 défaites, et c’est amplement mérité. Un vent nouveau souffle sur cette équipe, mais aussi sur la salle où il règne un vrai enthousiasme pour les coéquipiers de Lou Williams. Côté Spurs, c’est une 3e défaite de suite, et malgré les efforts de Rudy Gay et DeMar DeRozan, l’équipe sort du Top 8 de la conférence Ouest.

Si vous êtes fans de LaMarcus Aldridge, profitez bien des premières minutes du match. Ensuite, on ne le verra plus… L’intérieur All-Star sanctionne les Clippers par deux fois poste bas, et San Antonio prend le meilleur départ. Mais les Clippers lui répondent par un 13-1. Tobias Harris à 3-points et Danilo Gallinari profitent de la grosse activité de Pat Beverley (17-8).

Un match de séries

Il faut attendre la rentrée de Rudy Gay pour que les Spurs retrouvent des couleurs. C’est le Gay d’il y a quelques années, et il lance un 10-0 pour permettre à San Antonio de reprendre les commandes du match. Les Clippers stoppent l’hémorragie, et c’est le duo Scott-Williams qui brille dans la fin du quart-temps pour terminer la période avec un petit point d’avance (29-28).

Williams est chaud, et tout seul, il créé un petit écart (33-28). Côté Spurs, Jakob Poeltl montre qu’il a bossé avec Tim Duncan avec un petit move sympa terminé avec la planche. Mais en face, il y a son antithèse avec un Montrezl Harrell survolté et dynamique. Il hurle après chaque dunk, et les Clippers s’échappent : 44-30 !

Ce sont DeRozan et Mills qui limitent les dégâts, et c’est une fois de plus Gay qui rapproche les Spurs au score (46-43). Harris est bouillant mais les Spurs terminent bien cette première mi-temps avec Bryn Forbes qui donne même l’avantage aux Spurs sur un 3-points (58-57). DeRozan lui emboite le pas, tandis que c’est Gallinari qui boucle la mi-temps à coups de lancers-francs. Après 24 minutes, l’écart n’a pas bougé : +1 pour les Clippers (61-60).

Le 360° de DeRozan

Au retour des vestiaires, Shai Gilgeous-Alexander et Beverley signent un 5-0 mais DeRozan enflamme la salle avec un lay up à 360° ! Le match est toujours aussi agréable à regarder et la variété des solutions côté Clippers fait la différence. C’est Marcin Gortat qui donne huit points d’avance (75-67), tandis que Aldridge a complètement disparu de la circulation. Pendant tout le quart-temps, Clippers et Spurs continuent de faire le yo-yo, et c’est encore et toujours le duo Gay-DeRozan qui ramène San Antonio dans le match (83-81). En face, Lou Williams est toujours aussi efficace, et il permet aux Clippers d’attaquer le dernier quart-temps avec sept points d’avance (91-84).

Harrell enfonce le clou et pour la deuxième fois du match, les Clippers prennent 10 points d’avance (94-84). Belinelli stoppe l’hémorragie mais le duo Williams-Harris se promène dans la défense (96-86). On pense que les Spurs sont au bord de la rupture mais leurs shooteurs se réveillent. Mills puis Belinelli plantent à 3-points, et hop, San Antonio est au contact (96-94). Il reste sept minutes à jouer.

DeRozan perd le ballon de l’égalisation

Les défenses prennent alors l’ascendant. Côté Clippers, on multiplie les prises à deux, notamment dans les coins, tout en isolant Aldridge qui ne voit pas un ballon. On entre alors dans le money time, et forcément Lou Williams sort de sa boîte. C’est lui et Gilgeous-Alexander qui tiennent la baraque (105-102). Côté Spurs, DeRozan et Forbes ramènent les Spurs à -2 (107-105) puis Aldridge égalise sur deux lancers (107-107). Il reste une minute et le hold up est encore possible.

Moment choisi par Lou Williams pour sortir un 3-points venu d’ailleurs. En première intention, après un rebond offensif, et alors qu’il pouvait faire tourner l’horloge (110-107). Derrière, DeRozan file au dunk pour ramener San Antonio à un petit point (110-109) mais il perd un ballon bêtement sur l’attaque suivante. Cette fois-ci, San Antonio ne s’en remettra pas, et les Clippers confirment leur beau bilan à domicile : 7 victoires en huit matches.

Clippers / 116 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
D. Gallinari 31 4/9 2/4 9/10 0 6 6 1 1 0 1 0 19 19
T. Harris 39 8/16 2/5 0/0 2 6 8 5 3 0 2 1 18 22
M. Gortat 21 2/3 0/0 3/4 0 7 7 4 1 0 0 0 7 16
P. Beverley 25 4/11 2/6 0/0 1 6 7 4 2 1 1 0 10 14
S. Gilgeous-Alexander 27 4/9 0/2 1/2 2 3 5 0 4 0 2 0 9 6
M. Scott 14 2/4 1/2 0/0 1 2 3 0 6 0 2 0 5 4
M. Harrell 27 4/8 0/0 6/9 2 4 6 5 2 1 2 1 14 18
L. Williams 28 9/20 1/3 4/4 1 2 3 2 1 0 2 0 23 15
T. Wallace 16 3/5 0/1 3/4 0 1 1 0 3 0 0 0 9 7
S. Thornwell 12 0/0 0/0 2/2 0 4 4 2 2 0 0 1 2 9
Total 40/85 8/23 28/35 9 41 50 23 25 2 12 3 116
Spurs / 111 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
L. Aldridge 38 3/15 0/0 4/4 6 10 16 1 2 2 3 2 10 16
D. Cunningham 17 2/4 0/1 2/2 2 1 3 1 3 1 0 1 6 10
D. White 17 0/5 0/1 0/0 0 2 2 1 2 0 1 0 0 -3
D. DeRozan 41 14/30 0/3 6/8 0 6 6 5 4 3 1 1 34 30
B. Forbes 33 5/11 5/8 2/3 0 1 1 2 0 0 0 0 17 13
R. Gay 25 8/12 1/3 2/2 3 3 6 2 4 0 0 0 19 23
Q. Pondexter 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
D. Bertans 2 0/2 0/2 0/0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 -2
J. Poeltl 10 2/4 0/0 2/4 2 2 4 0 3 0 0 1 6 7
P. Mills 33 5/14 2/8 0/0 1 3 4 5 2 0 0 0 12 12
M. Belinelli 24 2/6 1/3 2/2 1 2 3 2 3 1 0 1 7 10
Total 41/103 9/29 20/25 15 30 45 19 24 7 5 6 111

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

San Antonio Spurs en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés