Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

NBA 2K19 : quelques nouveautés pour un jeu dans la continuité

Au moment de rencontrer Rob Jones, producteur de longue date de NBA 2K, une seule question s’imposait. Pourquoi acheter NBA 2K19 si on possède NBA 2K18 ?

« 2K19 est meilleur que 2K18 à tous les niveaux. Le gameplay est beaucoup plus peaufiné et équilibré. Je pense que c’est beaucoup plus excitant. […] Il est complet. Il y a une histoire, si vous êtes un joueur seul qui a envie de vivre une histoire, c’est là. Si vous aimez jouer à plusieurs, non seulement c’est un superbe jeu de basket multi-joueur, mais maintenant, avec les évènements et jeux disponibles, c’est une nouvelle expérience, pas seulement pour la NBA, mais pour les jeux de sport en général. »

L’enthousiasme du producteur est logique. Mais pour l’observateur moyen, NBA 2K est désormais un titre qui évolue par petites touches. En sortant de la conférence de présentation parisienne qui s’est tenue jeudi, difficile de dire que nous avons été chamboulés. Le titre est toujours superbe. Mais les nouveautés semblent de plus en plus minces chaque année.

L’intelligence artificielle améliorée

En terme de gameplay, les améliorations semblent plus concerner l’IA que le joueur. Meilleure gestion des changements sur le pick-and-roll, mismatchs mieux exploités et meilleure capacité à improviser sont notamment au menu. Des améliorations qui raviront les connaisseurs du basket, mais qui seront plus difficiles à distinguer pour le joueur occasionnel.

Le réalisme est aussi augmenté par des « signature moves » toujours plus individualisés, ou un système de dribble qui protège mieux le ballon. Mais une fois manette en main, il faut un oeil très affûté pour sentir la différence. Oui, NBA 2K19 est toujours plus beau en terme de graphismes. Mais les sensations sont largement dans la continuité de l’an dernier, même si on a trouvé les joueurs un peu plus lents et lourds en déplacement.

Les « à-cotés » toujours plus nombreux

Les nouveautés principales concernent, comme d’habitude ces dernières années, le mode « MyCareer. » Le quartier est étendu, avec toujours plus d’activités. Si on nous explique que le basket est remis au centre des activés, on parle aussi de Dodgeball et de trottinettes. Ceux qui créent leur joueur seront heureux de savoir qu’ils auront encore plus d’options pour personnaliser son physique, et qu’il sera importable dans MyTeam.

On peaufine aussi la progression, avec toujours plus de moyens de faire avancer votre personnage. Le chemin sera d’ailleurs désormais tracé, avec des objectifs à atteindre annoncés à l’avance, tout comme les récompenses, histoire de vous motiver.

Un mode carrière qui s’est établi comme une aventure. Le scénario cette année : non-drafté, vous débutez votre carrière en Chine, avant de revenir conquérir la NBA. Un gros casting d’acteurs vous accompagne, avec toujours plus de drama.

Dans MyTeam, les changements améliorent les packs et les menus. Là encore, on peaufine.

« Je pense que nous continuons à nous améliorer », assure Jones. « Peut-être qu’on ne fait pas un bond suffisant pour le joueur d’une année sur l’autre, mais c’est mieux, et significativement plus haut que l’an dernier. »

Il n’y a pas de honte à progresser doucement avec un jeu qui est déjà au sommet de sa catégorie. Mais, en attendant un test complet, 2K19 ne s’annonce pas comme une révolution dans la franchise.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés