Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.73UTA2.12Pariez
  • LOS1.83LA 1.99Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Magic Connexion : les conseils de JJ Redick à Mo Bamba


Même s’il est aujourd’hui un vétéran du haut de ses 34 ans, JJ Redick a lui aussi été un rookie. C’était en 2006, l’arrière shooteur deux fois élu meilleur joueur de NCAA s’apprêtait à faire le grand saut, direction le Magic. Drafté en 6e position en juin dernier, Mo Bamba va hériter de ce statut au sein de la franchise floridienne pour l’exercice 2017-2018. Ce bouleversement majeur sera accompagné de beaucoup d’excitation, mais aussi d’une part d’interrogations.

82 matchs, « l’équivalent de trois saisons à la fac »

Dans le podcast qu’il anime et dans lequel il a accueilli le nouveau joueur du Magic, JJ Redick a voulu en savoir plus sur les inquiétudes qu’il pouvait ressentir à deux mois du début de la saison.

« Je ne dirais pas que ce sont des inquiétudes, parce que je sais pourquoi j’ai signé et que c’est quelque chose que j’ai voulu pendant toute ma vie ou presque. Mais il y a bien quelque chose… Je sais qu’il faudra être affûté, ce seront les 82 matchs », a alors confié le « Mamba n°5 ». « Je suis allé aux sessions « Black Ops » (au complexe Life Time Athletic à Manhattan) où de nombreux pros se donnent rendez-vous. J’ai pu en parler avec quelques-uns d’entre eux afin de recueillir des conseils. J’ai demandé à D’Angelo (Russell) ce qu’il avait retenu de son année rookie, comment c’était, quels étaient les pièges… Il m’a dit « mec, je jouais avec Kobe ! » Peu de gens peuvent dire ça en tant que rookies. Il m’a parlé de beaucoup de choses et m’a confirmé ce que j’avais déjà entendu de la part d’autres personnes, c’était ces 82 matchs de saison régulière. C’est le premier combat auquel un rookie doit s’attendre ».

Pas vraiment rassurant, JJ Redick a alors résumé la chose ainsi : « C’est l’équivalent de trois saisons à la fac durant laquelle tu n’aurais pas quatre ou cinq jours entre les matchs ».

Règle n°1 : bannir la « junk food »

L’ancien chouchou de l’Amway Center a ensuite donné quelques conseils sur la méthode à adopter pour survivre à une saison de 82 matchs, et plus si affinités.

« Ce dont je parlais plus tôt, c’est aussi l’importance d’avoir une structure en place autour de toi. Tu ne saisiras peut-être pas l’intérêt durant ton année rookie et ce n’est pas grave. Mais c’est important d’avoir une routine. Je me rappelle lors de mon année rookie, je vivais seul en Floride. Il m’arrivait de sauter un repas, de ne pas avoir le temps de manger avant d’aller au match. Je me faisais un long sandwich meat-ball de Subway à la salle 45 minutes avant le match. Ce n’est pas le genre de choses qui vont améliorer ma performance ».

Ce à quoi le pivot du Magic n’a pas hésité à répondre : « Ça marche pour JoJo (Embiid). Il se fait des double-cheese burgers au bord du terrain ! »

Règle n°2 : respecter les anciens

La discussion a repris son cours sur un ton plus sérieux entre les deux joueurs et JJ Redick a également mis le doigt sur un autre point important à ses yeux, la relation entre les rookies et les joueurs plus âgés ainsi que les codes qui régissent cette « cohabitation ».

« Pour moi, être affûté est le plus important. Mais avec le recul, j’aurais aussi aimé avoir de super vétérans et j’aurais aimé leur poser plus de questions. Mais c’est probablement dû à la plupart des jeunes qui manquent de confiance en eux ou alors, au contraire, croient tout connaître ».

« Mais comment poser des questions sans être ennuyeux ? » demande Mo Bamba.

« C’est une bonne question. Cette année, j’étais avec Justin Anderson, et il m’a posé quelque chose comme 375 questions. La plupart d’entre elles étaient de bonnes questions et en fait, j’ai même aimé y répondre. Au fil de la saison, alors que Justin me sollicitait, d’autres ne m’en avaient pas posé une seule. Je me rappelle m’être demandé pourquoi et si j’avais manqué une opportunité de les aider. À Orlando, DJ (Augustin) est un gars de Texas (comme Mo Bamba), tu devrais lui demander des conseils, Vooch’ (Nikola Vucevic) qui joue à ton poste, tu devrais te rapprocher de lui. Ce sont les premiers gars qui me viennent en tête dans ton équipe… Demande leurs des trucs ».

JJ Redick a ensuite répondu à une question préalablement posée par Mo Bamba : quelles sont les choses récurrentes que font les rookies et qui ont le don d’énerver les vétérans ?

« La première chose, c’est le manque de respect. La façon la plus facile de décrire ce que c’est que d’être irrespectueux en tant que rookie, c’est d’arriver en retard ou même se pointer 20 minutes avant le shootaround ou l’entraînement, être le premier à quitter la salle… C’est impossible. Il y a autre chose, le manque de respect vis à vis des entraîneurs. Dans l’organisation, tout le monde a un job, un rôle et le temps de chacun est précieux et tu dois comprendre qu’il faut respecter le temps de tous ».

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés