NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
MIA
BOS2:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • MIA2.42BOS1.62Pariez
  • DEN3.1LOS1.4Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Matt Barnes explique la différence majeure entre ses Clippers et ses Warriors : l’ego

Retraité depuis plusieurs mois, Matt Barnes a laissé derrière lui une carrière longue de seize saisons, deux en D-League (la G-League actuelle) et quatorze en NBA, couronnée par une bague de champion pour conclure avec les Warriors.

« Trop d’ego, trop de manières puériles »

Cette bague, l’ailier est convaincu qu’il aurait pu l’obtenir plus tôt, avec les Los Angeles Clippers. Lors d’une interview consacré à AM 570 LA Sports, il rappelle que l’équipe de Doc Rivers avait battu les Warriors au premier tour en 2014, l’année précédant leur premier titre. D’après lui, ses Clippers avaient le talent pour remporter ce trophée Larry O’Brien.

« Nous sommes vraiment l’une des meilleures équipes à n’avoir jamais gagné un titre à Los Angeles et je pense que c’est de notre propre faute. Nous étions sur notre propre voie : trop d’ego, trop de manières puériles, » estime-t-il. « Nous pensions que nous allions être les Warriors juste dans la foulée de leur titre. Nous les avions battus l’année d’avant leur titre, donc nous avions une équipe très talentueuse. On ne pouvait simplement pas se mettre sur la même longueur d’ondes. C’était dingue. Nous étions parfaitement bien en dehors du terrain et c’était à se demander pourquoi nous n’y arrivions pas ensemble sur le terrain. Ce sont nos lacunes mentales qui nous ont empêchés de gagner des titres avec les Clippers. »

C’est une fois arrivé à Golden State que Matt Barnes a compris à quel point il était important que les joueurs acceptent le concept d’équipe pour gagner, quelque soit leur statut.

« L’ego, l’ego, » répète-t-il pour expliquer ce qui n’a pas marché aux Clippers. « J’ai été suffisamment chanceux pour aller aux Warriors avec une tonne de superstars et il n’y avait pas d’ego. Tout le monde laissait son ego de côté… la seule chose qui comptait à Golden State était de gagner le titre. Si nous avions eu cet état d’esprit avec les Clippers, nous l’aurions gagné. »

Depuis son départ, les Clippers ont d’ailleurs pris un tout autre chemin en envoyant Blake Griffin et Chris Paul respectivement aux Pistons et aux Rockets. Désormais, l’équipe tourne davantage avec une flopée de joueurs de devoir et, au regard de leur parcours de la saison passée, malheureusement gâché par de nombreuses blessures, cette orientation fonctionne plutôt bien.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Golden State Warriors en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés