Pariez en ligne avec Unibet
  • IND1.65OKL2.25Pariez
  • PHI1.17CLE5.2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Pour les Rockets, l’argent n’est pas un problème

Le propriétaire de Houston l’a déjà expliqué plus tôt dans la saison : il n’a aucun souci à dépenser plus pour gagner plus.

En prolongeant Chris Paul pour quatre saisons à 160 millions de dollars et malgré les départs de Trevor Ariza et Luc Mbah a Moute, les Rockets seront dans le rouge et devront sans doute payer la luxury tax. Surtout qu’il reste Clint Capela à conserver.

« On sait qu’on sera dans la luxury tax et je pense que si on veut gagner le titre, à moins d’être chanceux, il faut la payer », explique ainsi Tilman Fertitta. « C’est ainsi. On n’en parle même pas. »

La saison passée, la masse salariale des Rockets était autour de 120 millions de dollars – cette saison, la luxury tax sera à 123.7 millions de dollars – et il n’a pas manqué grand-chose pour battre les Warriors en finale de conférence.

« On était à une blessure de Chris Paul d’être en Finals », poursuit-il. « Je pense que lors de la soirée d’ouverture, tout le monde sera impressionné par l’équipe qu’on aura sur le parquet. »

Pour cela, il faudra remplacer Ariza et Mbah a Moute, deux éléments défensifs capitaux dans le succès de la saison dernière.

« Les deux étaient importants dans notre équipe », reconnaît Daryl Morey, le GM. « Ça fait partie de mon travail et de celui du staff de mettre en place un nouveau groupe pour cette saison. On est confiant. On a besoin de notre meilleure équipe pour le 15 avril. On va transférer ou signer pour revenir là où on le souhaite. »

Carmelo Anthony peut-être…

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Houston Rockets en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés