Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Draymond Green, « l’intérieur parfait pour la NBA d’aujourd’hui »

Lors de la demi-finale de conférence entre Golden State et La Nouvelle-Orléans, Draymond Green est devenu le premier Warrior de l’histoire à tourner à un triple double de moyenne sur une série de playoffs. S’il n’a enregistré qu’un seul triple double, lors du premier match, il aurait très bien pu finir cette série avec cinq !

Voici sa ligne statistique lors des cinq matchs :

  • Game 1 : 16 points, 15 rebonds, 11 passes
  • Game 2 : 20 points, 9 rebonds, 12 passes
  • Game 3 : 11 points, 12 rebonds, 9 passes
  • Game 4 : 8 points, 9 rebonds, 9 passes
  • Game 5 : 19 points, 14 rebonds, 9 passes

« Il a une intelligence de jeu incroyable »

Après la victoire de son équipe cette nuit, Steve Kerr ne tarissait pas d’éloges sur l’impact de son homme à tout faire.

« Draymond a été exceptionnel pendant toute la série mais c’est comme ça depuis quatre ans, » expliquait-il. « Il a une énergie folle, c’est un défenseur hors pair, il a une intelligence de jeu incroyable. C’est un futur Hall of Famer et il est dans la force de l’âge. C’est l’intérieur parfait pour la NBA d’aujourd’hui. Il peut défendre sur tout le monde, il peut marquer à 3-points, il peut créer en transition. Vous devez avoir un joueur comme lui pour avoir une bonne équipe. Nous sommes chanceux de le compter parmi nous. »

Pour Kevin Durant, si les triple double sont plus tangibles, ce sont surtout toutes les petites choses que Draymond Green fait (les rotations, les aides défensives, les écrans, les switchs, son énergie…) et qui ne sont pas visibles dans les chiffres qui font encore plus la différence pour Golden State.

« Quand Draymond est concentré sur les détails, c’est là que son jeu atteint un autre niveau, » décrit-il. « Quand vous le voyez contester des tirs, être physique avec les intérieurs adverses… Il est plus petit que la plupart des gars contre qui il doit défendre mais il leur rend la vie dure. Je pense que ça lui donne de l’énergie. Il aime faire tout ce que vous ne voyez pas sur la feuille de stat et c’est la raison pour laquelle nous sommes capables de gagner de cette façon. C’est un grand joueur et sa passion, sa volonté de gagner sont contagieuses. »

« Je ne tombe pas dans le piège de penser que je fais tout de moi-même »

Assis aux côtés de Stephen Curry, qui en a lui aussi profité pour le couvrir de compliments, Draymond Green préférait lui partager son bout d’histoire avec ses coéquipiers. Pour lui, un triple double ne se réalise pas seul. Donc cette performance démontre avant tout la force du collectif de Golden State.

« C’est un honneur d’être le premier à réaliser quelque chose dans l’histoire d’une franchise mais vous ne postez pas des triples double tout seul, » annonce-t-il. « Vous n’allez pas chercher des rebonds tout seul. Vous avez besoin que vos coéquipiers fassent des écrans retard. Vous ne marquez pas des points tout seul. J’ai besoin que mes coéquipiers me décalent pour m’offrir des tirs ouverts. Et je ne marque pas les paniers après les passes que je leur fais. Je ne tombe pas dans le piège de penser que je fais tout de moi-même. Je suis entouré de super coéquipiers, qui sont extrêmement talentueux et ils rendent le jeu beaucoup plus simple pour moi. Donc c’est génial d’entrer dans l’histoire mais ce n’est pas juste moi. »

Propos recueillis à Oakland.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *