Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

San Antonio approche l’été et le « dossier » Kawhi Leonard avec beaucoup d’incertitudes

On imagine que Kawhi Leonard a dû jeter un œil à la cinquième manche entre Warriors et Spurs qui a abouti à l’élimination de son équipe. Mais où était-il ? Toujours à New York ? Une chose est sûre, il n’était pas sur le banc des Texans. Son absence et les interrogations sur sa blessure illustrent les difficultés de la franchise cette saison.

« Il est toujours ici », balaye pourtant Danny Green. « Il fait toujours partie de l’équipe jusqu’à ce que les choses changent. »

Justement, qu’est-ce qui va changer cet été chez les Spurs ? D’après ESPN, Gregg Popovich et son staff ont comme priorité de rencontrer Kawhi Leonard pour mettre les choses au clair sur l’avenir, et savoir s’il veut prolonger au club (moyennant peut-être une prolongation de près de 220 millions de dollars) ou s’il souhaite un transfert. Mais ce sont les propriétaires, Peter Holt et sa femme, qui auront le dernier mot sur le sujet et le problème, pour compliquer encore plus une situation déjà bien emmêlée, c’est qu’ils sont actuellement en plein divorce et qu’un gros investissement n’est peut-être pas leur priorité…

« On ne sait jamais ce qui se passe durant l’été, quels mouvements peuvent se produire », rétorque Pau Gasol. « D’après ce que je sais, il y a six ou sept joueurs qui sont free agents protégés ou qui ont une player option. Et puis nous avons la situation que nous connaissons tous avec Kawhi. Pour être honnête, nous ne savons pas comment cela va se résoudre. Ce n’est pas vraiment le moment d’y penser ou de prendre des décisions. C’est le temps de digérer ce qui s’est passé cette année. »

Le dossier Kawhi Leonard devrait bien sûr conditionner pas mal de choses pour le restant de l’effectif. Si LaMarcus Aldridge, sous contrat pour encore trois ans, paraît intouchable après sa saison pleine et que Tony Parker semble vouloir rempiler, beaucoup d’incertitudes demeurent quant au reste du roster.

Kyle Anderson, Davis Bertans et Bryn Forbes arrivent tous en fin de contrat. Quant à Rudy Gay, Danny Green ou Joffrey Lauvergne, ils disposent d’une « player option » mais ne sont pas forcément garantis de rester.

« Il y a beaucoup de décisions à prendre cet été, c’est si soudain », juge Danny Green. « On ne se projette pas vraiment déjà sur cet été. Je suis sûr que nous aurons quelques jours, quelques semaines, voire un mois et que certains n’auront pas encore pris de décision. Cette organisation est une grande partie de moi, et j’aimerais jouer ici encore, j’adorerais revenir. Mais les choses deviennent intéressantes avec la free agency. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

San Antonio Spurs en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés