Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
ORL96
UTH89
CHA50
LAL58
DET57
BOS58
MEM13
HOU18
SAS
CHI2:30
OKC
LAC3:00
PHO
MIN3:00
News Résumé

Golden State se fait peur mais élimine les Spurs

En contrôle pendant quasiment toute la rencontre, les Warriors se sont pourtant fait peur dans le dernier quart temps, laissant San Antonio revenir à -2 avant de voir Kevin Durant (25 points, 6 rebonds, 5 passes) terminer le boulot pour remporter la série 4-1 (99-91). LaMarcus Aldridge, auteur de 25 de ses 30 points en deuxième mi-temps, et Patty Mills (19 points) ont tout tenté mais c’est une nouvelle fois le surplus de talent de leur adversaire qui a fait la différence. Aux côtés de Kevin Durant, Klay Thompson (24 points) et Draymond Green (17 points, 19 rebonds, 7 passes) ont été cruciaux.

Klay Thompson dégaine, Draymond Green moissonne

Avant la rencontre, Steve Kerr expliquait que la préparation du Game 5 pouvait se résumer à une chose : commencer la rencontre avec concentration et intensité. Son souhait est exaucé par un 9-0 lors des trois premières minutes du match avec une exécution défensive de haute volée et aucune perte de balle. San Antonio laisse cependant passer l’orage et trouve ses marques en serrant la vis défensivement, avant de profiter des oublis de JaVale McGee de l’autre côté pour revenir au score (15-15). Un tir primé de Manu Ginobili donne même brièvement l’avantage aux Spurs mais quatre points de suite de Kevin Durant et Quinn Cook permettent aux Warriors de virer en tête après douze minutes, malgré un 1/7 de loin (22-20).

Si l’adresse n’est pas au rendez-vous, les Dubs s’appliquent toutefois à bouger la balle, permettant à Klay Thompson, pourtant bien défendu par Danny Green, de retrouver son rythme. Le « Splash Brother » marque neuf points de suite pour lancer un 17-5 qui donne 11 points d’avance à son équipe (39-28). Les Spurs s’accrochent toutefois et s’en remettent à Patty Mills, qui ne semble tenter sa chance qu’en sortie de « curl » à 3-points, pour rester en embuscade.

Face à la défense active des tenants du titre, la maladresse générale de San Antonio, 31% à la pause dont 25% de loin, finit par causer problème. Les Warriors limitent les Texans à deux points lors des dernières 2min30 de la mi-temps alors que Draymond Green continue lui de contrôler le rebond avec déjà 11 prises. Golden State en profite alors pour enfoncer le clou et Klay Thompson termine un 7-2 d’un tir au buzzer pour faire de nouveau passer l’écart au dessus des dix points (49-38).

San Antonio refuse de mourir

La tendance de la première mi-temps se confirme dès le retour des vestiaires. Dans le sillage d’un Draymond Green omniprésent, les Warriors asphyxient l’attaque des Spurs pour prendre 15 points d’avance (62-47). Les hommes d’Ettore Messina n’abdiquent pourtant pas. C’est une nouvelle fois Patty Mills qui relance la machine alors que LaMarcus Aldridge, maladroit, va chercher ses points sur la ligne des lancers francs (68-59). Malheureusement pour San Antonio, à chaque fois qu’ils tentent de se rapprocher, Golden State en rajoute une couche. Kevin Durant, maladroit jusqu’ici, conclut un 7-0 d’un 3-points en transition, son premier de la rencontre sur sa septième tentative, pour donner 16 points d’avance aux siens avant qu’un buzzer beater d’Aldridge ne vienne terminer le quart temps (79-65).

Alors que l’on s’achemine doucement mais surement vers la fin de saison des Spurs, les Texans ne lâchent rien.

Si Mills, Aldridge, Ginobili et Kyle Anderson empêchent leur équipe de sombrer, ils restent bloqués entre 9 et 16 points de retard, et ils n’arrivent pas non plus à réellement inquiéter les Warriors (89-77). Avec le match en main, les hommes de Steve Kerr baissent leur garde et restent sans marquer pendant trois minutes. LaMarcus Aldridge en profite alors pour sortir les Spurs de cet entre-deux en ramenant les Spurs à -6 à deux minutes trente de la fin du match sur un dunk rageur (89-83).

KD à la rescousse

C’est KD qui stoppe la disette de Golden State en allant claquer un dunk autoritaire en plein trafic mais Davis Bertans lui répond d’un 3-points dans le corner (91-86). Draymond Green y va alors de son cinquième rebond offensif, le 18e au total pour le deuxième match de suite, mais un 2+1 suivi de deux lancers francs de LaMarcus Aldridge ramènent les Spurs à -2 à 57 secondes du buzzer final dans une Oracle médusée (93-91) !

Après un temps mort, Steve Kerr met en place une action pour Kevin Durant, et le MVP des dernières Finals ne tremble pas pour convertir un tir à mi-distance. Dans la foulée, Manu Ginobili rate sa passe au poste pour Aldridge et deux lancers francs de Kevin Durant finissent par sceller le match, la série, et la longue et tumultueuse saison de San Antonio.

Warriors / 99 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
D. Green 40 5/11 2/7 5/7 5 14 19 7 5 0 1 0 17 34
A. Iguodala 31 3/8 1/4 0/0 0 2 2 3 3 1 0 0 7 8
K. Durant 41 8/19 1/8 8/8 0 6 6 5 1 1 5 2 25 23
J. McGee 14 2/5 0/0 0/0 0 4 4 1 1 0 0 1 4 7
K. Thompson 41 11/22 1/5 1/1 1 4 5 4 2 0 2 1 24 21
D. West 18 2/4 0/0 0/0 1 6 7 3 2 2 1 1 4 14
K. Looney 23 2/5 0/1 4/7 0 3 3 1 4 1 0 0 8 7
Q. Cook 8 0/1 0/1 2/2 0 0 0 0 1 0 0 0 2 1
S. Livingston 18 4/7 0/0 0/0 1 0 1 1 0 0 1 0 8 6
N. Young 6 0/1 0/1 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 -1
Total 37/83 5/27 20/25 8 39 47 25 19 5 10 5 99
Spurs / 91 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
L. Aldridge 40 8/18 0/2 14/14 3 9 12 4 3 1 2 0 30 35
R. Gay 33 4/15 1/4 0/0 1 3 4 2 3 0 2 0 9 2
P. Mills 36 7/15 4/10 0/0 2 3 5 0 3 0 1 0 18 14
D. Murray 18 2/6 0/1 2/3 1 7 8 0 2 0 0 0 6 9
D. Green 16 0/5 0/4 0/0 1 0 1 0 1 0 1 0 0 -5
K. Anderson 17 5/5 0/0 0/0 3 1 4 0 3 3 3 0 10 14
P. Gasol 18 0/3 0/0 1/2 2 4 6 3 0 0 1 0 1 5
D. Bertans 16 1/3 1/3 0/0 0 2 2 3 1 1 0 0 3 7
T. Parker 14 2/7 0/1 0/0 0 1 1 1 1 0 1 0 4 0
M. Ginobili 25 3/7 1/4 3/3 0 5 5 7 4 0 2 0 10 16
B. Forbes 7 0/2 0/1 0/0 0 0 0 1 1 0 0 0 0 -1
Total 32/86 7/30 20/22 13 35 48 21 22 5 13 0 91
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *