Matchs
hier
Matchs
hier
GIA155
LEB157
Pariez en ligne avec Unibet
  • DET6.45MIL1.06Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le Heat frôle l’exploit à Cleveland

Les Floridiens ont failli réaliser le gros coup de la nuit sur le parquet de Cleveland mais s’inclinent de deux petits points à la toute dernière seconde. Si Isaiah Thomas a traîné sa peine tout au long du match (13 pts à 2/15 au tir), les Cavs ont pu compter sur un Channing Frye en grande forme (16 pts) pour seconder LeBron James (24 pts, 11 rbds, 5 pds, mais 7bps) en 3e quart-temps notamment, lorsque les locaux étaient au plus bas. Alors qu’ils y ont cru jusqu’au bout, les hommes d’Erik Spoelstra emmenés par le tandem Dragic-Richardson (18 et 15pts) ont été rattrapés par leur maladresse à 3 points (3/28). Et lorsqu’il a fallu trouver un shooteur chaud dans les ultimes instants, personne n’a répondu à l’appel.

Miami montre les bras

Cleveland connaît la valeur du collectif de Miami, encore mis à l’honneur cette nuit avec 8 joueurs sur 9 à 8 points et plus. Aussi, les hommes de Tyronn Lue font le nécessaire pour attaquer fort. Le trio Thomas-Smith-James se dégage et permet aux Cavs de prendre le large (27-17). Justement récompensé pour son agressivité et sa domination sous les panneaux, Cleveland voit toutefois le Heat, fidèle à lui même, opérer un retour éclair dans les dernières minutes du 2e quart.

Les Floridiens ajustent leur défense et répondent à leur tour au défi physique imposé par les Cavs. Résultat, l’agressivité change de camp, Miami, drivé par Goran Dragic, se présente 13 fois sur la ligne des lancers dans les 6 dernières minutes, Cleveland ne met plus un panier et se retrouve mené de deux points à l’heure du repos (48-50).

L’effet Frye

Tyler Johnson débute la seconde mi-temps à 3/3 au tir et voilà le Heat qui fait la course en tête face à des Cavs pour le moins vulnérables (56-59). Justise Winslow fait monter la température en alignant deux paniers puis en servant Bam Adebayo au alley-oop.

A deux doigts de craquer, Cleveland va pouvoir compter sur Channing Frye pour se relancer. L’ancien chouchou du Madison Square Garden claque deux paniers à 3-points, un dunk et un lay-up pour égaliser à 72-72 à 30 secondes de la fin du 3e quart.

Les locaux reprennent du poil de la bête, revigorés par le passage de leur intérieur vétéran auteur d’un nouveau panier en début de 4e quart. Kyle Korver lance les hostilités en tête de raquette (81-77) mais le trio Richardson-Johnson-Olynyk répond dans la foulée pour remettre le Heat devant (81-83).

Le Heat prisonnier de sa maladresse

Il faudra finalement attendre les dernières minutes pour voir l’issue du match se décanter. LeBron James fait sa part du boulot en allant inscrire un lay-up au forceps puis en trouvant Jae Crowder à l’aile pour un ultime 3-points (88-85).

Prisonniers de leur maladresse extérieure, les Floridiens ne trouveront ensuite que des lay-ups de Josh Richardson et Kelly Olynyk pour tenter de refaire leur retard. Depuis la ligne des lancers, Thomas et Korver se chargent de valider la victoire, la 30e de la saison pour les Cavs. Non sans mal puisque James Johnson a tout de même une dernière occasion d’égaliser. Mais son air ball avait de toute façon été déclenché trop tard.

Cleveland respire mieux après ce succès face au 4e de la conférence Est et va désormais pouvoir se concentrer sur la réception des Rockets, samedi. De son côté, le Heat termine son road trip par un back to back, à Philadelphie demain et Detroit samedi.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Miami Heat en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés