Pariez en ligne avec Unibet
  • MEM2.52OKL1.55Pariez
  • BRO2.55SAC1.54Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Interview Josh Richardson : « Chicago est l’équipe qui me surprend le plus »

C’est l’un des joueurs les plus élégants actuels. Une sorte de petit frère de Jamal Crawford par sa facilité dans les dribbles et la pureté de son tir. Plus complet que l’actuel joker des Wolves, Josh Richardson a noirci la feuille face aux Nets avec 12 points, 7 passes décisives, 4 rebonds et 3 interceptions. Malheureusement, le Heat a complètement craqué dans le dernier quart-temps, et l’ailier du Heat l’avait mauvaise dans le vestiaire.

Josh Richardson, que s’est-il passé pour que le Heat ne reparte pas avec la victoire du Barclays Center ?

On a fait un match solide durant trois quart-temps, mais on l’a laissé filer et on n’a pas réagi lorsque les Nets nous sont rentrés dedans. Pour être clair : on perd ce match tout seul comme des grands. Le coach n’était pas content de notre fin de match et nous ne sommes pas satisfaits de la manière avec laquelle on a joué lors du money time. C’est une défaite qui ne pèse pas lourd dans la balance, mais elle va nous faire réagir. Il ne faut pas que ce genre de prestation se reproduise souvent.

« Je suis un soldat au service du collectif »

Avez-vous été surpris par l’intensité défensive des Nets ?

Pas vraiment. Ils savent jouer en équipe et hausser leur niveau de jeu. Leur défense peut être très solide lorsque le collectif est bien huilé. Ils jouent avec du cœur et beaucoup de hargne. Ils ne sont pas qualifiés pour les playoffs pour l’instant, et je ne sais pas s’ils vont y arriver, mais ils sont très embêtants à jouer (sourire). Ils ne lâchent rien, ils jouent chaque match comme si c’était le dernier de la saison. Chaque match que j’ai joué contre eux a été une bataille.

Qu’avez-vous pensé de votre prestation ?

J’ai été maladroit au shoot mais j’ai fait jouer mes coéquipiers et me suis mis au service du collectif. Je me fiche de marquer 30 points, je veux aider les miens à gagner même si je ne marque qu’un point. Mais ce qui me fait le plus plaisir, c’est quand ma défense contraint un adversaire à faire un mauvais match. Je suis un soldat au service du collectif, et cela ne changera jamais. J’ai joué 37 minutes ce soir, mais je suis déçu d’avoir perdu.

« On gagne et personne ne parle de nous »

Malgré tout, la saison du Heat se déroule plutôt bien…

Effectivement, la saison se passe bien. On gagne des matches et personne ne parle de nous (sourires), mais cela ne me dérange pas. On sait que l’on a encore une belle marge de progression, et on va encore montrer un bien meilleur visage que ce que l’on a montré depuis le mois d’octobre. Il ne faut pas oublier que l’on a eu beaucoup de nouveaux joueurs à l’intersaison et qu’on doit encore gagner des automatismes. On bosse très bien et on en veut encore plus.

Nous sommes à la moitié de la saison régulière et vous avez pu observer à peu près toutes les équipes de la ligue. Quelle franchise vous a le plus surpris jusqu’à présent ?

Les Bulls. Tout le monde les voyait au fin fond du classement au début de la saison, mais ils font du bon travail malgré leurs soucis internes et les multiples blessures. Les gars font du bon travail et se battent chaque soir. Markkanen, Mirotic, Portis et Dunn se donnent à fond et ils gagnent des matches. Il y a un bon noyau de jeunes et je pense que le groupe a de l’avenir. Je vais continuer à les suivre de près pour voir ce que cela donne à l’avenir.

Propos recueillis à Brooklyn

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Miami Heat en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés