Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Au bout du suspense, les Hawks surprennent les Spurs

Après Brett Brown il y a quelques jours, Greg Popovich s’incline une nouvelle fois devant l’un de ses anciens protégés puisque Mike Budenholzer et ses Hawks créent l’une des sensations de la soirée en s’imposant 102-99 face aux Spurs. Pourtant, LaMarcus Aldridge a tout donné dans ce match avec 25 points et 11 rebonds, mais Dennis Schroder (26 points, 7 passes décisives et 5 rebonds) a été clutch en fin de rencontre pour permettre au dernier de la conférence Est de s’offrir sa plus belle victoire de la saison.

Manu Ginobili blessé

LaMarcus Aldridge s’occupe de tout dans ce début de rencontre. L’intérieur des Spurs est tout simplement injouable, et dans son sillage, les Spurs régalent. À l’inverse, Atlanta est à la peine offensivement mais aussi défensivement (18-6). Mais les coéquipiers de Denis Schroder vont infliger un terrible 15-2 à des Spurs coupables d’une grosse baisse de régime dans cette seconde partie de premier quart-temps. Pire, San Antonio va aussi devoir se passer des services de Manu Ginobili, touché à la cuisse, et qui ne reviendra pas dans ce match. Malgré la perte de son arrière argentin, les Spurs se ressaisissent pour garder quand même les commandes de la partie après 12 minutes (23-21).

Grâce à la réussite de Davis Bertans à longue distance, les Spurs attaquent bien ce second quart-temps. Mais les Hawks ne s’affolent pas et avec beaucoup de cœur, ils restent au contact des Texans (41-39). Grâce à sa vitesse, Schroder fait du mal à la défense de San Antonio, mais heureusement pour les hommes de Gregg Popovich, le retour d’Aldridge et l’adresse de Patty Mills et Bryn Forbes leur permettent de rejoindre les vestiaires avec 4 points d’avance (48-44)

San Antonio défend très mal son cercle

Au retour des vestiaires, Atlanta continue de gêner San Antonio. Les coéquipiers d’un Tony Parker peu en vue peinent à retrouver leur forme du début de rencontre, ce qui énerve passablement Popovich (53-53). Schroder continue lui son récital. La vitesse de son premier pas pose de gros problèmes aux Spurs. Intelligemment, le meneur allemand attaque le cercle, mais c’est pour mieux trouver Ersan Ilyasova qui ne se fait pas prier pour inscrire des paniers faciles à l’intérieur de la raquette.

À la surprise générale, Atlanta domine dans ce 3e quart temps (63-57), et franchement agacé, Gregg Popovich décide d’ouvrir son banc afin d’apporter de l’énergie à son équipe. À l’image d’un Joffrey Lauvergne enthousiaste et volontaire, les Texans remettent les pendules à l’heure pour mener d’un tout petit point (73-72) à la fin du 3e quart-temps.

Atlanta maintient le cap

Mais la lanterne rouge de la conférence Est n’a pas dit son dernier mot. Les Hawks profitent d’une nouvelle baisse de régime de leurs adversaires pour reprendre les rênes de la partie. San Antonio bafouille son basket en attaque et peine toujours à stopper les drives incessants de leurs adversaires. En soutien de Schroder, Collins fait un bien fou à son équipe et à huit minutes de la fin, Atlanta reste devant (83-80).

Seul Aldridge répond présent dans ce dernier quart-temps, mais le talent de l’ancienne star des Blazers ne suffit pas pour l’instant pour inverser la vapeur dans ce match (89-84). Dans la difficulté, San Antonio s’appuie alors sur ses joueurs d’expérience. Du banc, Tony Parker voit ainsi Aldridge et Pau Gasol égaliser (89-89).

Une fin de match extraordinaire

Mais Atlanta en veut plus que son adversaire ce soir. À une minute de la fin, au courage, Dewayne Dedmon (12 points et 10 rebonds) punit son ancienne équipe. Il arrache un rebond offensif et marque un panier avec la faute qui enflamme la salle (94-89). La fin de match est complètement folle ! Poste bas, Aldridge inscrit un panier avec la faute et redonne espoir à son équipe (94-92), mais sur l’action qui suit, Schroder rappelle à tout le monde qu’il aime lui aussi briller dans le money time (96-92).

Sur le temps mort qui suit, Danny Green maintient le suspense à 3-points (96-95), mais l’infernal Schroder d’un énorme lay up redonne 3 points d’avance (98-95). La décision va donc se jouer sur la ligne des lancers-francs, et à ce petit jeu, ce sont les Hawks qui vont sortir vainqueurs, malgré la balle d’égalisation dans les mains de Green. Le tir du shooteur texan ne trouve pas la cible, et Atlanta peut exulter (102-99). D’autant que les Hawks laissent la dernière place de la conférence au Magic…

Hawks / 102 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
E. Ilyasova 28 9/15 2/4 0/0 2 4 6 1 1 0 1 0 20 20
T. Prince 25 1/5 0/2 0/0 0 4 4 3 4 0 2 0 2 3
M. Plumlee 17 0/1 0/0 0/0 3 3 6 1 1 0 1 0 0 5
D. Schroder 33 10/20 1/4 5/6 0 5 5 6 2 1 5 0 26 22
K. Bazemore 31 4/12 1/4 1/1 1 2 3 4 2 4 1 2 10 14
J. Collins 22 5/8 0/1 2/2 2 6 8 1 4 1 1 0 12 18
M. Muscala 3 0/2 0/1 0/0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 -3
D. Dedmon 26 4/8 1/3 3/3 3 7 10 3 3 1 1 0 12 21
M. Delaney 20 1/5 1/2 2/2 0 4 4 3 2 0 1 0 5 7
M. Belinelli 21 4/6 2/2 0/0 0 2 2 0 2 1 1 0 10 10
T. Dorsey 14 2/4 1/2 0/0 0 3 3 3 1 0 0 0 5 9
Total 40/86 9/25 13/14 11 39 50 25 22 8 15 2 102
Spurs / 99 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
L. Aldridge 35 11/21 1/2 2/3 4 7 11 3 2 1 2 1 25 28
K. Anderson 32 3/6 1/2 6/6 1 5 6 1 1 3 2 0 13 18
P. Gasol 21 2/6 0/1 2/2 1 4 5 4 1 0 3 2 6 10
T. Parker 25 3/8 0/0 0/0 0 2 2 4 1 4 0 0 6 11
D. Green 28 4/7 3/6 0/0 1 1 2 3 4 2 0 1 11 16
D. Bertans 24 4/15 2/6 0/0 0 2 2 1 0 0 0 1 10 3
J. Lauvergne 6 1/2 0/0 1/2 1 0 1 3 0 0 0 0 3 5
D. Murray 18 3/5 0/0 2/2 0 4 4 0 2 1 1 0 8 10
P. Mills 23 4/10 1/4 4/5 0 3 3 2 0 1 1 0 13 11
B. Forbes 19 2/6 0/1 0/0 0 0 0 1 1 0 0 0 4 1
M. Ginobili 5 0/1 0/0 0/0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0
B. Paul 2 0/0 0/0 0/0 0 1 1 1 0 0 0 0 0 2
Total 37/87 8/22 17/20 8 29 37 24 12 12 9 5 99

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

San Antonio Spurs en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés