Pariez en ligne avec Unibet
  • PHI2.22UTA1.58Pariez
  • MEM2.22LOS1.58Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Une pluie de records pour la 10e victoire d’affilée des Rockets

Dans un match ultra offensif, les Rockets ont encore confirmé leur suprématie face aux Pélicans pour leur 10e victoire d’affilée (130-123). Clint Capela (28 points, 8 rebonds, 5 contres) a réalisé son meilleur score en carrière, parfaitement servi par James Harden (26 points, 17 passes, 6 interceptions) qui a pour le coup égalé son record en carrière à la passe.

Les Pélicans ont eux aussi fait du chiffre avec Jrue Holiday qui tape son record en saison à 37 unités, E’Twaun Moore qui établit son record en carrière à 36 unités et les Pélicans ont tout simplement battu un record de franchise à trois points avec 18 réussites. Mais tout cela n’a pas suffi face à 12 points d’affilée de James Harden pour boucler l’affaire…

Clint Capela en clinic

On a droit à un duel de All Stars en 1er quart : DeMarcus Cousins et James Harden se rendent coup pour coup. Harden (8 points, 7 passes en quelques minutes) délivre déjà le caviar pour Clint Capela au alley oop mais Cousins est très productif également avec 13 points à 5/7 aux tirs. Il est parfaitement accompagné par E’Twaun Moore qui est reçu 5/5 aux tirs. Les Pélicans sont saignants de loin avec un brillant 7/9 à trois points. Eric Gordon sort du banc avec 10 points dans la période mais Houston est à la traîne (41-35).

Avec Cousins sur le banc, les Rockets démarrent le 2e quart sur un 10-0 avec un Trevor Ariza en feu, enchaînant le 3+1 et un autre 3-points en 1ere intention. Sans Harden, les Rockets comptent sur Chris Paul qui chipe la balle et relance les texans. Mais les Pélicans ne paniquent pas et repassent même devant. Cousins prend une technique après avoir poussé Ariza et Houston revient à son tour.

Harden gave Capela de bons ballons et le pivot suisse nous livre un clinic de alley oop. Mais NOLA reste aux commandes derrière un 14/18 surréaliste à 3-points dont E’Twaun Moore qui en est à 6/6 ! Harden passe un dernier coup de rein et, avec ses 14 passes à la pause, il remet Houston devant sur un score complètement fou (78-76).

James Harden clutch

Mais les Pélicans ont de la ressource. Ils reprennent l’action sur un 18-6 en tenant parfaitement Harden et en comptant encore sur un Moore intenable. De même, Jrue Holiday est magistral avec un 2e match de suite à plus de 30 points. Il est en pleine confiance offensivement et surtout, la Nouvelle Orléans défend. Harden et les siens n’inscrivent que deux paniers en 6 minutes d’action en 3e quart. D’Antoni arrête cette mascarade. Et il relance surtout Chris Paul pour finir la période. Un 8-2 s’ensuit avec 8 points pour CP3 (103-96).

Et le vent semble avoir tourné pour de bon en dernier quart. Les Rockets grignotent peu à peu leur retard malgré les efforts de Cousins. Ce dernier se casse les dents à plusieurs reprises face à Capela qui vient non seulement le bâcher mais qui court pour les paniers en relance. Houston passe un 11-2 et James Harden prend le contrôle des opérations dans le crunch. Le barbu enchaîne deux trois points monstrueux et les Pélicans doivent s’incliner (130-123).

Sans Davis, les Pélicans ont compté sur le record en carrière de Moore (36 points), le record en saison de Holiday (37 points) et d’un quasi triple double de Cousins (24 points, 14 rebonds, 8 passes), mais ça n’a pas suffi pour battre les Rockets en roue libre pour une 10e victoire de rang ! Chris Paul n’a toujours pas perdu sous le maillot de Houston…

 

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires