Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Après les mots, Enes Kanter et LeBron James se chauffent sur le parquet

L’image était presque attendue dans le Knicks-Cavs de cette nuit. Dès le premier quart-temps, les trois acteurs impliqués dans « l’affaire Dennis Smith Jr. » – LeBron James, Enes Kanter, Frank Ntilikina – se retrouvent. Après un alley-oop, le King vient gêner le Français qui veut faire la remise en jeu. Ce dernier, pour le plus grand plaisir du Garden, repousse le quadruple MVP, qui lève les épaules l’air de rien.

« Il était sur mon chemin et je voulais la balle. Ça aurait pu être n’importe qui d’autre » se justifiera le Français après la rencontre.

On aurait pu en rester là… mais Enes Kanter déboule à toute allure, comme sur les réseaux sociaux, pour prendre la « défense » de Frank Ntilikina qui, encore une fois, avait l’air de se débrouiller très bien tout seul. Et les deux hommes, visage collé, d’aboyer avant d’être séparés par Courtney Lee. Bilan des comptes : une faute technique chacun.

« Je me fiche de qui tu es. De ton surnom, Roi, Reine, Princesse, peu importe »

À l’issue de la rencontre, le Turc a justifié sa réaction.

« (Frank) est rookie. Tu peux t’appeler « King » ou peu importe. Tu ne peux provoquer un rookie comme ça. Si tu veux le faire avec quelqu’un, fais-le avec un adulte. Je pourrais mourir pour mes coéquipiers. Quoi qu’il arrive, je soutiens mes coéquipiers parce que je vois cette équipe, cette organisation, comme ma famille. »

Puis Enes Kanter d’ironiser sur LeBron James. « Je me fiche de qui tu es. De ton surnom, Roi, Reine, Princesse, peu importe. On va se battre. » Ce que à quoi LBJ a répondu également avec humour : « Et bien, je suis le roi, ma femme est la reine et ma fille est la princesse, on est tous les trois inclus. »

LeBron James, qui avait expliqué avant le match que ses propos envers Dennis Smith Jr. ne concernaient pas Frank Ntilikina mais faisaient office de tacle envers Phil Jackson, avait visé Enes Kanter. « Voilà mes clarifications pour tous ceux qui vivent dans leur monde et Enes Kanter, qui a toujours un truc à dire… », avait-il lâché. Désormais, il veut clore cet épisode pour de bon.

Ce qu’il avait d’autre à dire sur Enes Kanter ?

« Rien, on a gagné. Je ne vais pas, hum, je ne vais pas de nouveau prononcer le nom de ce gars. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

New York Knicks en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés