Summer
league
Summer
league
CHI96
MIL89
NYK90
CHA94
BOS114
MIA119
PHI94
DET81
TOR30
OKC10
POR
SAS3:00
DAL
UTH4:30
GSW
PHO5:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le coup de chaud de Marc Gasol éteint l’Allemagne

Comme face à la Turquie, l’Espagne n’a pas forcément impressionné par son jeu collectif. Mais grâce à sa défense et un Marc Gasol intenable dans le troisième quart (18 de ses 28 points dans la période), la Roja écarte sans frémir l’Allemagne (84-72) de Dennis Schröder (27 points, 8 passes mais 7 pertes de balle) et se hisse en demi-finale de l’EuroBasket 2017.

L’Espagne endormie en début de match

Pourtant, c’est bien la Mannschaft qui démarre le mieux le match. Les Espagnols ont du mal à sortir de leur sieste avec quelques balles perdues très inhabituelles. L’Allemagne en profite pour pointer à 11-2 avant que la Roja ne mette en place son plan de jeu : tenir en défense et jouer sur les frères Gasol près du cercle.

C’est d’abord Pau qui va chercher des points et des lancers, ramenant les siens à la fin du premier quart-temps (19-16) avant que l’entrée de Sergio Rodriguez n’offre le coup de boost habituel à l’Espagne.

Daniel Theis est très gêné par la taille des Gasol sous le panier mais il se rattrape à l’approche de la mi-temps, le futur intérieur des Celtics allant claquer un joli alley-oop sur un service de l’inévitable Dennis Schröder. Malgré ça, c’est l’Espagne qui vire en tête (34-33) après vingt minutes.

Marc Gasol bombarde l’Allemagne

L’Allemagne s’accroche et repasse devant, sur les épaules de Dennis Schröder et d’un Daniel Theis agressif. Ricky Rubio a perdu la mire mais Marc Gasol va se charger de remettre les pendules à l’heure.

Le pivot enchaîne les 3-points, secondé par Sergio Rodriguez, et l’Espagne passe un 12-0 dont la Mannschaft ne se remettra jamais. Avec 18 points dans le troisième quart-temps, le joueur des Grizzlies a déverrouillé le match pour son pays, qui peut désormais tranquillement dérouler jusqu’à la fin.

À 65-53 à l’entame du dernier quart-temps, l’écart ne variera pas beaucoup jusqu’au buzzer final (84-72), l’Espagne contrôlant en insistant de nouveau sur Pau Gasol près du cercle. Avec 27 points, 8 passes mais 7 pertes de balle, Dennis Schröder reçoit une jolie ovation de toute la salle d’Istanbul lors de sa sortie, alors que le match est plié depuis longtemps. Sans jamais paniquer, l’Espagne file de son côté vers une nouvelle médaille.

[boxeuro boxscore_1209_GER-ESP]

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *