Pariez en ligne avec Unibet
  • BOS1.57GOL2.43Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Dans une longue lettre, Isaiah Thomas fait ses adieux à Boston

Comme beaucoup de sportifs, Isaiah Thomas a opté pour les colonnes de The Players’ Tribune pour s’exprimer sur son transfert aux Cavs, et faire ses adieux à Boston.

Dans ce très long message, le meneur All-Star revient sur le moment où il a appris son départ. Il quittait l’aéroport de Seattle en couple, après avoir fêté son anniversaire de mariage à Miami. La famille est en voiture lorsqu’il reçoit un appel de Danny Ainge, qu’il n’a donc pas vu. Mais le président des Celtics lui laisse un SMS : « IT, rappelle-moi quand tu peux ».

« Ça semble dramatique, mais c’est en fait un SMS parfaitement classique de la part de Danny » raconte Isaiah Thomas. « Ça pouvait être tout un tas de choses, et je l’ai rappelé tout en continuant de conduire, et je n’y pensais pas trop. Il savait que j’étais en congés, et il m’a posé des questions dessus. Je suis certain de lui avoir demandé comment allait sa famille. Vous savez, ce genre de discussion classique (…) Et puis, il y a eu une petite pause dans la conversation, et c’est là qu’il m’a dit : « Je viens juste de t’échanger ».

« Aussi simple que ça. Pas de grands mots. Pas de grand speech. J’imagine que lorsqu’on en arrive à ce genre de merdier, il n’y a pas grand chose à dire.

« Où ? » C’est tout ce que je pouvais dire.

« Aux Cavaliers, contre Kyrie ».

Et c’est à ce moment là, quand on est au téléphone et que quelqu’un dit quelque chose, que soudain, la seule pensée qui nous vient à l’esprit, c’est qu’on ne veut plus être au téléphone. C’est comme si votre volonté vous lâchait. C’est ce qu’il m’est arrivé à ce moment là. »

« Papa, tu vas jouer avec LeBron »

Isaiah Thomas raconte ensuite que Danny Ainge lui a rappelé tout ce qu’il avait fait pour la ville, les Celtics, et combien c’était un grand joueur. Il raconte que son fils aîné lui a rappelé qu’il allait jouer avec LeBron James. Le plus jeune était plus touché, se demandant s’il trouverait des « skate park » à Cleveland…

Puis Isaiah Thomas s’est rappelé qu’il rejoignait une équipe qui reste sur trois finales d’affilée, avec un effectif composé de joueurs qu’il adore comme Kevin Love qu’il a eu comme coéquipier dans une académie, ou encore Tristan Thompson et J.R. Smith, et bien sûr Jae Crowder qui l’accompagne dans l’Ohio.

Enfin, Isaiah Thomas aimerait qu’on ne l’oublie pas à Boston…

« J’aime l’idée qu’un jour, dans pas très longtemps, quelque part dans Boston, des gens devenus parents parlent basket à leur enfant. Et ce gamin leur demande, comme les enfants le font, « Dis, pourquoi tu es devenu un fan des Celtics ? » Et ces parents vont alors réfléchir, et vraiment penser à ce moment-là. Puis, ils vont sourire, et dire la vérité : « J’ai vu Isaiah Thomas jouer. » C’est ce qui me rendrait vraiment heureux, et pour moi, je pense que ce serait suffisant. »

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires