Pariez en ligne avec Unibet
  • TOR1.42NOR2.9Pariez
  • LAC1.8LAL1.95Pariez
  • TOR1.65BOS2.2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Dennis Rodman : « Popovich me détestait »

C’est sans doute son passage en carrière le plus méconnu. Entre ses sept années avec les Bad Boys de Detroit puis le triplé avec les Bulls de Jordan, Dennis Rodman a passé deux saisons dans le Texas à San Antonio. Là-bas, il a formé une paire d’enfer avec David Robinson, quelques années avant l’arrivée de Tim Duncan et la formation des « Twin Towers ».

À cette époque-là, John Lucas est aux commandes. La relation entre les deux hommes a pu être explosive sur certaines séquences. Mais le joueur, sans doute le plus fantasque que cette ligue a connu, se souvient surtout d’une autre relation de son passage : celle avec Gregg Popovich.

« La ville m’a en quelque sorte adopté, comment il s’appelle… Popovich, il me détestait, raconte Rodman. « Il me détestait car j’en avais et je n’étais pas un mec catho. Ils me regardaient et voyaient le diable. »

L’actuel « ami » du dirigeant nord-coréen rapporte avoir souffert d’un manque de reconnaissance de la part des Spurs. Et cela, malgré tous les bons loyaux services qu’il revendique. Avec entre autres ses plus de 17 rebonds en moyenne sur ses deux saisons à San Antonion (!), soit l’équipe avec laquelle il a pris le plus rebonds en moyenne.

« Je me suis dit : mon Dieu. Suis-je le même gars qui a aidé David Robinson a gagné un titre de meilleur scoreur (1994) et le MVP (1995) ? Pour vous, suis-je le même gars qui avait une moyenne de 19,3 au rebond par match (ndlr : il se trompe, c’était 18,3) ? Et le même qui a gagné 68 putain de matchs (ndlr : erreur à nouveau, leur bilan était de 62-20 en 1994-1995) ? Suis-je ce même gars, mais vous les gars vous ne m’aimez pas ? Donc j’ai dit, ‘Ok, transférez moi’ . Ils m’ont transféré chez ces putain de Bulls. »

Bien lui a pris ! Transféré contre Will Perdue, Rodman rejoint Phil Jackson, Michael Jordan, Scottie Pippen et les autres, avec le succès qu’on connait. Hasard et ironie de l’histoire, les Spurs de Robinson, Duncan et coach Pop seront la première équipe titrée de l’ère post-Bulls en 1999…

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

San Antonio Spurs en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés