Pariez en ligne avec Unibet
  • TOR1.42NOR2.9Pariez
  • LAC1.8LAL1.95Pariez
  • TOR1.65BOS2.2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Chauncey Billups était au courant des envies de transfert de Kyrie Irving

Avec le recul, Chauncey Billups a probablement eu raison de ne pas se lancer dans une première expérience de dirigeant à Cleveland.

A la possibilité de voir LeBron James partir en 2018 s’est combinée la demande de transfert de Kyrie Irving, transformant ainsi Cleveland en franchise tourmentée malgré son statut de meilleure équipe de l’Est.

Si Billups n’a pas confirmé avoir refusé le poste pour ces raisons, l’ancien meneur des Pistons n’a pas découvert la nouvelle dans la presse.

« De la même façon que les Cavaliers ont fait leur petite enquête sur moi, j’en ai fait de même », explique-t-il. « Je savais tellement de choses que les gens ne savaient pas. C’est dommage… C’est un grand talent et selon moi, il doit beaucoup de sa réussite à LeBron James. »

« Je ne comprends pas »

Et notamment le gain d’un titre en 2016. Billups en profite même pour, de manière assez juste, tacler un peu le All-Star sur son attitude.

« Si j’étais une équipe qui était intéressée par lui, et que mon objectif était de gagner, je serais un peu alarmée. Il a l’opportunité de gagner le titre chaque année. Et il a tout ce qu’il veut, les shoots qu’il souhaite. Quand le match est serré, le ballon lui arrive dans les mains, et il passe à la télévision nationale chaque semaine. Personnellement, je ne comprends pas. »

Un avis qui rejoint celui de George Eddy, qui estime dans son blog que « 9 joueurs sur 10 voudraient jouer avec James pour pouvoir faire une finale ou gagner un titre ». Visiblement, Irving a choisi son camp…

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés