NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
CHA
WAS1:00
PHI
DEN2:00
MIA
ATL2:00
POR
NYK4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • CHA2.1WAS1.68Pariez
  • MIA1.16ATL4.75Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

La NBA ne sanctionnera jamais un dirigeant qui pousse un joueur vers la sortie…

Le syndicat des joueurs, par la voix de sa présidente Michele Roberts, n’avait pas apprécié les commentaires de Phil Jackson, qui appelait ouvertement Carmelo Anthony à quitter New York.

L’union des joueurs estimait que les dirigeants devaient être astreints aux même règles que les joueurs, à qui on interdit de dire publiquement qu’ils souhaitent quitter leur club. En conséquence, comme les joueurs,  ils devraient selon le syndicat être sanctionnés quand ils annoncent dans la presse vouloir se séparer d’un joueur.

Patron de la NBA, Adam Silver a tranché et il a décidé qu’aucune sanction ne serait appliquée contre le président des Knicks.

« Nous n’avons pas l’intention de sanctionner Phil Jackson pour ses commentaires concernant Carmelo Anthony. L’avis de la ligue sur le sujet, c’est que ce n’est pas réciproque. Les joueurs ne peuvent se transférer eux-mêmes, alors que les équipes peuvent transférer des joueurs. »

En clair, les joueurs sont des employés, et ils ne peuvent quitter leur club de leur propre chef. À l’inverse, les dirigeants restent décisionnaires, et ils ont donc parfaitement le droit de s’exprimer sur le transfert d’un de leurs joueurs. L’avis du patron de la NBA fera désormais jurisprudence. De quoi donner des idées aux autres présidents…

« Il n’y aura jamais d’histoire de sanction contre un dirigeant ou une équipe qui parle de transférer un joueur. C’est tout ce que j’ai à dire. »

Dont acte.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés