Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Jared Dudley verrait bien Blake Griffin au Heat

La cuvée 2017 de la free agency est l’une des plus riches de la décennie, et parmi les superstars qui testeront le marché, on retrouve notamment Blake Griffin. L’ailier-fort des Clippers n’a connu qu’une seule franchise depuis son arrivée en NBA, et les Clippers partent favoris pour le prolonger. Mais Jared Dudley a un plan B à lui conseiller…

« Miami » cite son ex-coéquipier comme meilleure alternative. « C’est le seul autre scénario où il est capable de se dire : « Vous savez quoi, je veux être l’homme de cette équipe ». Quelles sont les autres options ? [À Miami], il pourrait être l’homme de la franchise, et il n’y a pas d’impôts. Mais il y a en face un contrat de cinq ans, et environ 30 millions de différence. »

En fait, il y a un écart de 45 millions entre l’offre maximale des Clippers, et celle du Heat, qui ne peut lui proposer « que » 130 millions sur quatre ans.

« La question essentielle est de savoir où l’on veut vivre » poursuit l’ancien ailier des Clippers dans un podcast sur ESPN. « Blake vit à Los Angeles, qu’il adore. Miami est un bon endroit. Miami est une piste compréhensible : Pat Riley ; ils joueront les playoffs avec lui. C’est le seul autre endroit où je le verrais. Lorsqu’on est Blake Griffin, on ne va pas à Dallas. On ne va pas à Houston. On ne va pas aux Knicks. »

Un changement d’air bénéfique ?

Reste à savoir si Blake Griffin est prêt à rencontrer les dirigeants du Heat. La saison passée, Miami n’avait pas réussi à convaincre Kevin Durant, mais on peut compter sur Pat Riley pour trouver les bons arguments.

Même s’il a raté les playoffs, le Heat possède une foule d’atouts comme Erik Spoelstra sur le banc, le trio Dragic-Waiters-Whiteside sur le terrain. Il y a une vraie culture de la gagne à Miami, et un changement d’air pourrait faire le plus grand bien à Blake Griffin. Surtout à l’Est où il serait débarrassé de la concurrence des Warriors et des Spurs.

Mais Jared Dudley imagine un autre scénario : Doc Rivers prolonge les deux cet été, mais transfère ensuite l’un des deux en cours de saison en raison des mauvais résultats des Clippers.

À SAVOIR

Le cas Chris Bosh bientôt réglé, le Heat devrait posséder une belle enveloppe de 47 millions de dollars pour prolonger ses joueurs ou recruter des free agents. Mais avant de se positionner sur une star, il faudra régler les cas Dion Waiters et James Johnson, très bons lors de la deuxième partie de saison.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Miami Heat en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés