NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
TEA
LEB2:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Le grand soir de Skal Labissiere

Willie Cauley-Stein n’est pas le seul à profiter du départ de DeMarcus Cousins pour prendre son envol.

Appelé pour aider les Kings à huit reprises seulement avant le All-Star Break, entre deux matchs avec les Bighorns en D-League, Skal Labissiere n’en a depuis manqué aucun. En 11 rencontres, dont deux comme titulaires, le rookie a joué en moyenne 17 minutes pour un joli rendement de 10.6 points à 61% aux tirs et 6.2 rebonds.

Sa franchise lui fait confiance et l’ailier fort le lui rend bien. La nuit dernière, il a brillé de mille feux avec 32 points à 9/11 et 11 rebonds. Mieux, Sac-Town s’est imposé d’une courte tête (107-101) et le débutant a été on ne peut plus décisif avec 21 points dans le dernier quart, dont les 16 derniers de son équipe !

« Je ne suis pas surpris du tout » explique pourtant le jeune homme, cité par le Boston Herald. »Je suis plus agressif, je pense à l’action suivante, je vais chercher chaque rebond, je reviens en défense, j’aide mes coéquipiers. Il ne s’agit que d’efforts à fournir, le reste suivra. Ils m’ont vraiment fait confiance sur le parquet. »

Une performance à la saveur toute particulière puisque Skal Labissière et Marquese Chris ont été échangés par les Suns et les Kings le soir de leur draft. Un trade qui s’avère gagnant-gagnant aujourd’hui.

Earl Watson : « C’est un joueur unique »

« Skal a pris les choses en mains. Il a bien joué » explique Earl Watson. « C’est un joueur unique, il a de l’envergure, il choisit un endroit, il s’élève, il saute si vite et si haut. Son toucher est parfait et ce 3-points qu’il a marqué est le symbole de sa confiance. Lui et Marquese peuvent se battre pendant les 10 ou 15 prochaines années. »

Un bel hommage que son coach actuel vient compléter, ravi que sa jeune pousse ait connu son premier grand soir en NBA.

« C’est un gars talentueux et on a fait en sorte de le placer dans des endroits où il serait efficace » conclut Dave Joerger. « Quand on met deux paniers faciles, on sent mieux son jeu. »

Et le reste a suivi.

https://www.youtube.com/watch?v=at2G3D2-rgE

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires