Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Les MVP de la nuit : le « Big Three » des Cavaliers au sommet de son art

Sep 26, 2014; Cleveland, OH, USA; Cleveland Cavaliers forward Kevin Love (0), forward LeBron James (23) and guard Kyrie Irving (2) pose for a photo during media day at Cleveland Clinic Courts. Mandatory Credit: Ken Blaze-USA TODAY Sports ORG XMIT: USATSI-189412 ORIG FILE ID: 20140926_jla_bk4_344.jpgImpossible de les départager de manière individuelle, et c’est donc le « Big Three » des Cavaliers comme entité qui est notre MVP de la soirée. Les trois champions ont sorti des performances monstrueuses pour vaincre les Wizards, souverains à Washington depuis 17 matches.

Commençons par les statistiques : LeBron James compile 32 points à 6/8 à 3-pts, 17 passes (record en carrière), 7 rebonds. Kevin Love : 39 points à 6/10 au tir primé, 12 rebonds, 3 interceptions. Enfin Kyrie Irving : 23 points et 5 passes. Soit un total de 94 points, 25 passes, 20 rebonds, 6 interceptions à 31/59 au shoot dont 14/25 à 3-pts !

« The Shot » version LeBron

Sur le terrain maintenant. On retiendra bien évidemment l’incroyable shoot à 3-pts de LeBron James pour égaliser, mais il ne faudra pas oublier le lay-up qu’il manque tout seul quelques secondes avant. Un shoot après 3 appuis qui fera bondir le banc des Wizards, réclamant le marcher.

« C’était un shoot facile et je l’ai manqué », reconnaît le triple MVP des Finals à Cleveland.

Heureusement, il s’est rattrapé dans le foulée.

« C’est une chance d’avoir eu l’occasion de mettre ce tir, et Kevin a fait une superbe passe. C’est une action qui fonctionne à l’entraînement. »

Une passe et un shoot improbables

Cela n’en reste pas moins une action exceptionnelle. La passe de Kevin Love est un bel hommage à Tom Brady.

« C’est notre action touchdown », explique Tyronn Lue. « On a fait un touchdown. Ce n’était pas dans une bonne position, mais c’était suffisant. »

La réception de James est tout aussi improbable. L’ailier se retourne et envoie un missile qui touche la planche et assomme les Wizards.

« J’ai dit à Tyronn que je pouvais faire cette passe », raconte Kevin Love. « J’ai vu que LeBron n’avait qu’un défenseur sur lui. Il est tellement fort pour réceptionner la balle. Il a eu la présence d’esprit de glisser vers la ligne à 3-pts. C’était un énorme shoot. »

Kyrie Irving, souviens-toi l’été 2016

Ensuite, en prolongation, c’est Kyrie Irving qui s’illustre le plus. LeBron James expulsé pour 6 fautes, c’est donc le meneur qui endosse le costume de clutch-player. Il lui va si bien.

Il inscrit 11 points dans la prolongation dont un shoot compliqué après un numéro de dribble sur Bradley Beal pour égaliser à une minute de la fin. Puis le tir à 3-pts décisif, qui rappelle forcément celui sur Stephen Curry dans le Game 7 des Finals 2016. Ce spot commence à devenir une habitude, un petit cocon pour le champion olympique 2016…

LeBron James

Kevin Love

Kyrie Irving

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés