Matchs
hier
Matchs
hier
GIA155
LEB157
Pariez en ligne avec Unibet
  • DET6.45MIL1.06Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Si Paul Pierce revient, ce ne sera que pour une saison

paul-pierce-2Au sortir d’une saison en demi-teinte et de playoffs durant lesquels il a été peu utilisé, Paul Pierce hésite plus que jamais à enfiler le bleu de travail une année de plus. Joueur clé à Washington en 2015, l’ancien Celtic semble avoir du mal à trouver la motivation pour revenir passé une année plus sur le banc de Clippers.

« On dit toujours que c’est du 51-49 » décrit le numéro 34 dans des propos relayés par Real GM. « Je prends 51% du vote et ma famille 49%. L’avis de ma femme a beaucoup de poids, on regarde certaines choses. Je sais que je ne vais pas rester assis à la maison dans tous les cas. Si je reviens, ce sera pour une seule saison, pas de doute là-dessus. »

Il reste pourtant deux ans sur son contrat à 10 millions de dollars signé l’an passé. Mais si Paul Pierce est encore en forme physiquement, c’est surtout le travail quotidien et fastidieux pour un joueur de son âge, qui rentre en ligne de compte.

« C’est vraiment dans la tête que ça se joue » assure l’ailier. « Se réveiller et penser aux sales besognes… Les gens ne comprennent pas que beaucoup de gars prennent leur retraite à cause de la préparation indispensable pour être prêt sur le terrain chaque saison. On prend le rythme quand on y est, mais s’y mettre et être prêt est la partie la plus difficile. »

L’intersaison des Clippers jouera sans doute également dans sa décision : si l’effectif explose ou qu’il n’est pas prêt pour jouer les premiers rôles, la légende des Celtics pourrait bien s’arrêter là.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LA Clippers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés