Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Battu mais soulagé, Paul George est redevenu une superstar

Qui aurait imaginé Paul George à pareille fête il y a encore un an ? Quand son équipe sortait d’une saison sans saveur, et qu’elle venait de récupérer sa star après une horrible blessure et un futur incertain ? Mais quelques mois plus tard, une qualification en playoffs et une série honorable (et cruelle) face aux Raptors, on peut l’affirmer : He’s Back !

C’est d’ailleurs Dwane Casey qui est le premier à le souligner après la victoire de Toronto cette nuit dans le Game 7 face aux Pacers.

« C’est incroyable ! » confirme le coach des Raptors en parlant de son adversaire. « Je vais vous dire, je me souviens comment on essayait de se préparer pour affronter un jeune Kobe Bryant quand j’étais à Seattle, et ce gars me rappelle exactement cette époque. Je pense qu’il est de retour et je suis heureux pour lui. C’est bien qu’on n’ait plus à l’affronter maintenant, je suis content pour lui car c’est un super jeune. Il représente tout ce que le basketball doit être. Il est de retour à son niveau All-Star. »

Après s’être battus toute la saison pour arracher une qualification en playoffs, les Pacers héritaient d’une solide équipe de Toronto, 2e à l’Est, et peu étaient ceux qui croyaient aux chances d’Indiana. Finalement, les Canadiens ont eu besoin de sept matches et d’un brin de réussite (Solomon Hill doit encore penser au Game 5) pour se sortir d’affaire.

« Si on m’avait dit ça… »

Un revers synonyme de triste anniversaire pour celui qui fête ses 26 ans aujourd’hui : il est tombé avec les honneurs, cumulant 26 points et 12 rebonds la nuit dernière dans un ultime baroud d’honneur. Preuve qu’il est redevenu le Paul George d’avant, il s’est carrément permis de lâcher un 360° en plein Game 7 ! Le MIP 2013 a rayonné toute la série durant, finissant avec une moyenne de 27.3 points, 7.6 rebonds et 4.3 passes décisives. Une belle revanche.

« Si on m’avait dit que j’avais une chance de mener mon équipe l’année qui a suivi ma blessure » explique-t-il. « Qu’on avait une chance d’aller au second tour, de ramener les playoffs à Indiana. Et ensuite d’aller se battre contre cinq gars, cinq défenseurs différents, trouver le moyen de marquer et de faire de grosses actions. Si vous m’aviez dit que j’aurais joué toute la saison en bonne santé, j’aurais probablement rigolé. C’était un long parcours, et je suis vraiment fier, fier de mes gars. C’était une belle saison pour nous. »

La saison des Pacers est maintenant terminée, mais autour de la franchise, il n’y a aucune amertume ni aucune déception. On sait maintenant que Paul George est revenu à son niveau de superstar, et il faut maintenant capitaliser autour de lui.

« Paul George s’est cassé la jambe il y a presque deux ans… C’est un triomphe et un retour remarquable » confirme son coach Frank Vogel. « Revenir cette saison et jouer comme il l’a fait, c’est remarquable. Nous avons une superbe équipe autour de lui pour lui enlever de la pression. Les gars ont bien joué, et il a bien joué. Il faut qu’on continue de grandir et de construire. »

Frank Vogel arrive en fin de contrat et n’est pas encore sûr de rempiler avec les Pacers. Le technicien en poste depuis 2011 devrait tout de même revenir, et dans une équipe qui va revoir ses ambitions à la hausse l’an prochain, Paul George en tête.

« Je suis vraiment, vraiment heureux » explique-t-il. « J’étais prêt pour ce moment, prêt à élever mon niveau de jeu, à faire tout ce qu’il fallait pour gagner. Je savais que j’allais avoir une grosse série à jouer, pour nous donner le plus de chance possible et être à mon meilleur niveau. Il y a beaucoup de choses à garder. J’ai une meilleure connaissance de mon jeu, de comment je dois attaquer, j’ai beaucoup appris. J’ai appris de quoi j’étais fait. Il y a tellement de choses à tirer de cette série. »

Quatre-vingt huit matches joués cette saison, 35 minutes de moyenne, et même plus de 39 minutes lors de ces playoffs… Définitivement, la blessure de Paul George n’est qu’un vieux et vilain souvenir. Cette saison a été belle et même pas gâchée par la victoire des Raptors, mais l’an prochain, PG aura sûrement à coeur de retrouver LeBron James pour nous faire revivre leurs duels fous des dernières années.

http://www.dailymotion.com/video/x484our_pacers-vs-raptors_sport

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Indiana Pacers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés