Pariez en ligne avec Unibet
  • ATL1.69DAL2.14Pariez
  • MIA2.09MIL1.72Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Meilleure progression de l’année : le choix de Basket USA

mccollumLa rédaction de Basket USA continue de distribuer ses récompenses de l’année. Après le meilleur sixième hommele coach et le meilleur défenseur, il est temps de décerner le titre de la meilleure progression de la saison, plus connue sous le nom de « Most Improved Player » ou MIP.

CJ McCollum haut la main !

Et cette année, ce fut un raz-de-marée en faveur de l’arrière des Blazers, CJ McCollum. Il faut dire qu’en passant de 7 points en 16 minutes à 21 points en 35 minutes, le produit de Lehigh a pris une dimension énorme au sein d’une équipe de Portland qui a perdu quatre de ses cinq titulaires. Personne ne les attendait à pareille fête mais les Blazers sont bien en playoffs. Et c’est en grande partie due aux prestations de McCollum qui attendait juste sa chance.

Derrière le shooteur gracile de Rip City, on retrouve la liane du Wisconsin, Giannis Antetokounmpo. L’ailier grec des Bucks a lui aussi franchi un cap cette saison. Responsabilisé dans un rôle de distributeur par Jason Kidd, après la saison ratée de Michael Carter-Williams, le « Greek Freak » a progressé dans toutes les colonnes statistiques : +4 aux points (13 à 17), en adresse (49 à 51%), +1 aux rebonds (7 à 8), +1 à la passe (3 à 4) et même au contre (+0,5) et à l’interception (+0,3). Il ne lui reste plus qu’à atteindre les 40% à trois points pour devenir inarrêtable en fin de compte…

Stephen Curry s’invite ici aussi

Sur la troisième marche du podium, on est face à une égalité entre Kemba Walker (21 points, 5 passes, 4 rebonds) et Draymond Green (14 points, 9 rebonds, 7 passes). Chacun dans leur style, il y a effectivement eu progression. Le meneur des Hornets est devenu plus leader, plus meneur d’hommes, en parvenant notamment à être décisif dans des fins de match au couteau. Pour l’ailier fort en gueule des Warriors, c’est encore son influence omniprésente qui interpelle. Et cette année, il a ajouté la passe décisive à son arsenal (de 4 à 7), une arme létale aux côtés des « Splash Brothers ».

Dans la suite du classement, on retrouve pas mal de prétendants, résultante d’un vote très épars dans la rédaction. Mais c’est révélateur d’une superbe saison NBA où de nombreux talents ont éclos au grand jour. Et ce n’est pas innocent non plus de voir figurer le MVP en titre dans ce classement. Stephen Curry, tout puissant qu’il était déjà la saison passée, a encore réussi à se surpasser, tel qu’en atteste son propre record de tirs à trois points, pulvérisé (de 286 à 402 !).

Le détail du classement

  • CJ McCollum (Portland Trailblazers) – 53 points
  • Giannis Antetokounmpo (Milwaukee Bucks) – 13 points
  • Kemba Walker (Charlotte Hornets) – 8 points
  • Draymond Green (Golden State Warriors) – 8 points
  • Will Barton (Denver Nuggets) – 6 points
  • Jae Crowder (Boston Celtics) – 5 points
  • Stephen Curry (Golden State Warriors) – 5 points
  • Evan Fournier (Orlando Magic) – 4 points
  • Hassan Whiteside (Miami Heat) – 1 point
  • Ish Smith (Philadelphia Sixers) – 1 point

mip-trophy

[poll id= »375″]

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires