Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Lassé de perdre, D’Angelo Russell réclame du changement

Les Lakers découvrent l'habitude de la défaiteEn s’inclinant contre les Hornets, et pour la 10e fois consécutive, les Lakers viennent d’égaler la pire série de leur histoire qui date de 1993-94.

La franchise est engluée dans une saison noire et avec une effectif très jeune, cela n’est pas positif pour la suite. D’une part, les jeunes comme D’Angelo Russell et Julius Randle n’ont jamais perdu autant de matches sur une saison, et d’autre part, ils prennent une mauvaise habitude.

Julius Randle, par exemple, semble affecté par ces défaites à répétition.

« Je n’ai jamais connu cela, je n’ai aucune idée de comment le gérer. Tout le monde est frustré, mais il faut garder la tête haute et continuer de travailler. Revenir pour le prochain match et tout donner. C’est tout. »

Pour Byron Scott, cette épreuve s’explique par un manque d’expérience et de confiance.

« Je pense que le challenge de ces jeunes joueurs, c’est de rester dans la course », analyse le coach des Lakers sur ESPN. « Continuer de penser positivement, de se bouger les fesses et les bons moments vont venir. Si on ne change pas au niveau mental, on va continuer de galérer. Il y a également le manque d’expérience qui est un facteur important. Parfois, le jeu va trop vite pour eux et quand ça va mal, ils perdent confiance. Pour monter d’un cran, ça prend du temps. »

« On parle mais on n’agit pas »

Un manque de confiance ? D’Angelo Russell n’est pas d’accord (tiens, encore un désaccord avec Scott…).

« Il y a des choses qui ne fonctionnent pas. On doit faire différemment. On ne peut pas continuer si ça ne fonctionne pas. Perdre, ça fait mal, mais il y a un autre match le lendemain. On ne peut pas vraiment se soucier de combien de matches on gagne ou perd, il faut se préparer pour le suivant. »

Comment changer les choses alors ?

« A l’entraînement », avance le numéro 2 de la Draft 2015. « On a des soucis de communication à l’entraînement. Ou, parfois, on fait des choses à l’entraînement et on ne les traduit pas sur le terrain. On parle mais on n’agit pas. On appelle des changements en défense et on ne change pas. On dit de passer sous les écrans et on continue de passer au dessus. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Los Angeles Lakers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés