NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
DAL
BOS2:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Rajon Rondo, le devoir de transmettre

Rajon Rondo

« J’ai toujours eu le sentiment que j’étais capable d’enseigner. J’espère un jour être GM, ou même coach, pour apprendre le basket aux jeunes. Ils sont comme des éponges. Ils sont demandeurs et très réceptifs. »

Arrivé cet été à Sacramento pour relancer sa carrière, Rajon Rondo s’est découvert une nouvelle passion : l’apprentissage, ou plutôt la transmission de savoir. A la fois dans le jeu mais aussi dans l’attitude, et il se complaît dans ce rôle de mentor auprès notamment de DeMarcus Cousins.

« C’est l’une des raisons pour lesquelles je voulais venir ici » explique le meneur des Kings sur NBA.com. « Si je n’avais pas eu un Kevin Garnett dans mes oreilles en permanence, un coach comme Doc Rivers, qui sait où j’en serais en NBA. Et même qui sait si je serais toujours en NBA… »

Pour Rondo, jouer avec DeMarcus Cousins était devenue une obsession.

« Je voulais jouer avec lui depuis quatre ou cinq ans. Je pense que c’est le meilleur intérieur de la NBA. Avec un petit peu d’orientation, et même sa connaissance du jeu, il peut franchir un palier bien plus grand dans son jeu. J’adore ça. Il écoute et il adhère. »

Cousins : « On ne peut pas l’arrêter de parler »

Qu’en pense l’intéressé ?

« On ne peut pas l’arrêter de parler. C’est une voix qu’on entend en permanence. C’est dérangeant mais c’est super » répond Cousins avant d’ajouter : « Je ne veux pas taper sur mes anciens coéquipiers mais Rajon sait comment rendre le jeu facile. Je n’ai pas à me battre pour inscrire un panier. Il y a aussi son intelligence en défense. Et ce n’est pas uniquement sur le terrain. Il m’aide aussi à grandir comme professionnel. Il m’aide de bien des manières. »

Pour Rondo, il s’agit tout simplement de transmettre ce qu’on lui a appris à Boston. Formidable passeur de ballons, il veut aussi l’être avec le savoir.

« Je parle beaucoup plus, et je pense qu’il y a une raison à chaque chose. On m’a mis dans une certaine situation à Boston pour une raison. Je me suis assis et j’ai appris de quelques uns des meilleurs joueurs de l’histoire, et je me découvre aujourd’hui disant les mêmes choses à DeMarcus, Willie et tous les autres jeunes. C’est une chance d’être passé par là, et de pouvoir partager cette connaissance. Je pense que c’est mon devoir. »

Mais jouer les professeurs n’empêche pas Rondo d’avoir des ambitions. Sous son impulsion, Sacramento fait mieux que la saison passée, et la franchise est aux portes du Top 8 dans une conférence très ouverte. Mais Rondo prévient, il ne veut pas de la 8e place…

« Personnellement, je n’ai jamais parlé de la 8e place. J’essaie de viser la 5e ou la 6e. Qui voudrait jouer les Warriors au premier tour ? »

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *