Présaison
NBA
Présaison
NBA
Pariez en ligne avec Unibet
  • MIL1.9BRO1.91Pariez
  • LOS1.58GOL2.4Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

LeBron James : « Le travail n’est pas terminé »

ATLANTA, GA - MAY 20:  LeBron James #23 of the Cleveland Cavaliers reacts in the final minutes of their 97 to 89 win over the Atlanta Hawks during Game One of the Eastern Conference Finals of the 2015 NBA Playoffs at Philips Arena on May 20, 2015 in Atlanta, Georgia. NOTE TO USER: User expressly acknowledges and agrees that, by downloading and or using this Photograph, user is consenting to the terms and conditions of the Getty Images License Agreement.  (Photo by Kevin C. Cox/Getty Images) ORG XMIT: 554941735 ORIG FILE ID: 474159826L’exploit est historique : LeBron James va participer à sa 5e finale de suite. La 6e de sa carrière, à seulement 30 ans.

Seulement, pour l’ailier des Cavaliers, une participation en finale n’est pas suffisante, même si le défi face aux Warriors (sauf exploit historique des Rockets) s’annonce immense, comme il l’a expliqué en conférence de presse.

« Je ne peux pas garantir qu’on va gagner le titre, mais je peux assurer qu’on va tout donner. Le travail n’est pas terminé. On sera prêt le 4 juin. »

James a remis Cleveland sur le devant de la scène, en une seule saison. Son pari de l’été dernier est donc, en partie, réussi. Sa ville, maudite, retrouve les Finals après 2007.

« Peu importe ce qui va nous arriver, ce que l’on a accompli en une saison, avec les différents changements qui ont traversé notre saison, on peut être fier. Je sais ce que les gens ici ont traversé. Pas seulement à Cleveland, mais dans le nord de l’Ohio. Il y a beaucoup d’émotions. »

« Je ne peux pas garantir qu’on va gagner le titre, mais je peux assurer qu’on va tout donner »

Surtout que dominer la conférence Est avec un sweep en finale de conférence contre les Hawks, sans Kevin Love, cela n’était pas possible à imaginer.

« On a bossé dur, on a serré les dents pour arriver là. On a tout pour gagner le titre. »

James a été plus vite que le temps. Il est arrivé dans une équipe en reconstruction, retouchée dans les grandes largeurs. Il a fédéré un collectif et l’a sublimé avec son immense talent.

« Quand j’ai décidé de revenir, je savais ce que je voulais. Je savais que cela ne serait pas facile, que cela allait demander beaucoup de travail. Revenir en finale était le défi le plus compliqué. Je devais élever mon niveau de jeu et être très patient. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires