Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Rockets en demi-finale de conférence, Dallas en vacances

harden-G5Cette fois, c’est fait ! Les Rockets ont envoyé les Mavs en vacances après avoir arraché le Game 5 dans les derniers instants (103-94). Aux côtés des deux patrons, Harden (28 pts) et Howard (18 pts, 19 rbds, 4cts), c’est Terrence Jones (15 pts) qui a débloqué la situation en toute fin de partie avec un 2+1, un 3 points, et deux dunks qui permettent à Houston de retrouver les demi-finales de conférence, une première depuis 2009. A l’image de Dirk Nowitzki, qui a eu du mal à entrer dans la partie (22pts, à 8/23 au tir, 14 rbds), et de Monta Ellis (25 pts, 7 pds), qui a terminé boitant bas, les protégés de Mark Cuban ses sont battus, même dans l’adversité, mais sont tombés sur meilleurs qu’eux.

Nowitzki à la ramasse

Houston part à l’abordage et prend rapidement 10 points d’avance, emmené par un tandem Harden-Howard déjà présent. Les dieux du basket semblent pencher en faveur des Rockets lorsque Josh Smith (16 pts, 7 rbds en première mi-temps), facteur X de McHale depuis quelques matchs, rentre son deuxième tir à 3 points de la soirée, avec l’aide de la planche. A 3/3 au tir, Harden brille aussi pour créer des espaces pour les autres. Corey Brewer, esseulé dans le corner, en profite pour faire passer la marque à 31-20. Les Mavs, orphelins de l’adresse de Dirk Nowitzki (1/10 pour débuter la partie), s’en remettent aux coups d’éclat des seconds couteaux.

Harden garde le cap

Avec la contribution de Monta Ellis, Aminu Barea et Chandler tirent profit des 15 pertes de balles des locaux pour subsister. Le joli run réussi en fin de première mi-temps témoigne d’une envie de ne rien lâcher. À la faveur d’un 10-3, et profitant d’une faute technique de Howard, de retour sur le banc (8pts, 10rbds à la pause), Dallas refait son retard (48-50). Mais lorsqu’il est question de coups d’éclat, James Harden n’est jamais loin. « The Beard » (16pts, 8/12 à la pause) conclut le 2e quart par un dunk monumental dans le trafic et un 3 points inattendu, venu punir les tentatives de hack-a-Josh Smith de coach Carlisle (56-50).

Ellis fait redécoller les Mavs

Comme en début de match, Houston repart très fort au retour des vestiaires. Le trio Harden-Jones-Howard permet aux Rockets de se détacher et de compter jusqu’à 14 longueurs d’avance (75-61). Mais Dallas porté par le vent de la révolte et le refus de voir sa saison se terminer ainsi, va trouver les ressources pour réaliser un nouveau come-back. Dirk Nowitzki retrouve de l’adresse, et c’est toute l’équipe de Rick Carlisle qui respire mieux. Sur la 6e passe de Barea, Ellis à 3 points ramène les Mavs à -7 à la fin du 3e quart(75-82). Dallas ne s’arrête pas en si bon chemin et parvient à revenir à 88-85 sur un service d’Ellis pour le shoot de Barea en tête de raquette. Les Mavs se remettent à croire à un exploit, mais à l’entrée du money-time, c’est Terrence Jones qui sort de nulle part.

Terrence Jones terrasse Dallas

L’intérieur hyperactif des Rockets permet pratiquement à lui seul à Houston de se mettre à l’abri. La première action clé le voit scorer un 2+1 qui provoque la 5e faute de Nowitzki et voit Ellis se blesser au genou. Derrière, Jones, pourtant à 35% dans l’exercice, envoie un 3points qui fait mouche et atteint un peu plus le moral des Mavs (94-85). Nowitzki ramène une dernière fois Dallas à -5, avant que Harden ne donne la sanction, d’un 3 points devant Aminu. Comme un symbole, Harden vole ensuite un ballon des mains de Nowitzki pour un premier dunk de Jones (99-91). Monta Ellis est à terre, et les Mavs aussi, enfin résignés après une ultime passe de Harden pour un nouveau dunk en transition de Jones.

Pour la première fois depuis 2009, les Rockets accèdent aux demi-finales de conférence, et ils affronteront le vainqueur de la série entre les Clippers et les Spurs. Leur qualification en 5 manches ne souffre d’aucune contestation alors que le duo Harden-Howard se montre actuellement sous son meilleur jour. En face, les Mavs, diminués, quittent logiquement la compétition, non sans regrets après leur fin de saison agitée et la greffe non réussie de Rajon Rondo à un collectif pourtant pétri de qualité.

[box boxscore_280415_hou-dal]

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Tags →
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *