Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Nick Young : « Certains ont joué comme dans Django Unchained, complètement libérés »

swaggyVainqueurs surprise de la meilleure équipe de la ligue, les Lakers ont réussi l’exploit d’abattre les Warriors sans Kobe Bryant. Ressoudés autour de leurs valeurs collectives, les Californiens ont fait corps pendant tout le match pour s’imposer 115-105, devenant au passage la première équipe de la NBA à shooter au-dessus des 50% face aux Warriors.

Jérémy Lin: « On a beaucoup appris sur nous-mêmes »

Sans leur Mamba, les Lakers ont égalé battu plusieurs records de saison, au nombre de passes (28), au nombre de tirs à trois points réussis (12) et ont compté jusqu’à 24 points d’avance, soit le plus gros écart (en leur faveur) de leur saison.

« On a beaucoup appris sur nous-mêmes [hier soir], » explique Lin sur ESPN. « On a beaucoup appris. Je dirais que c’est une nouvelle pierre à l’édifice. »

Dans son style à lui, Nick Young a fait dans la référence cinématographique après cette soirée euphorique. À Hollywood, rien de plus normal…

« Certains gars ont joué comme dans Django Unchained, ils étaient libérés. Si Kobe était là, je lui dirais de me passer le ballon. Je lui dirais qu’il peut se mettre en retrait pour un moment, que je peux être à la fois Miss Daisy et conduire la voiture. »

Steve Kerr : « Ils nous ont bottés les fesses ! »

Mais l’idée selon laquelle les Lakers sont meilleurs sans Kobe Bryant continue donc de faire son chemin. Déjà défendue par les spécialistes des stats avancées, elle semble avoir été confirmée par cette victoire sur un des cadors de la ligue.

« Ils nous ont botté les fesses, » a simplement constaté Steve Kerr. « On ne pouvait pas baisser notre garde parce que Kobe ne jouait pas. C’en est devenu un match d’autant plus dangereux. Et ça s’est confirmé. »

Pour son homologue des Lakers, qui a déjà donné rendez-vous à Kobe Bryant pour le match de noël face aux Bulls (où il sera titulaire), cette prestation doit donner un nouvel élan. Byron Scott croit effectivement dur comme fer que son équipe peut bénéficier à la fois du talent individuel du « Black Mamba » et de l’effort collectif démontré par ses troupes hier soir.

« Quand on ne joue pas bien, [Kobe] se met en tête de devenir l’agresseur. C’est comme ça qu’il fonctionne. Mais je lui ai déjà dit qu’il fallait aussi laisser les autres jouer. Si on arrive à continuer à jouer de la sorte, ça enlèvera beaucoup de pression pour lui. On va essayer de continuer comme ça, nos gars ont gagné en confiance. Parfois, il faut enlever la ceinture de sécurité pour jouer vraiment. Quand [Kobe] revient, rien ne doit changer. »

Rendez-vous (après la bûche) pour voir si les Lakers ont bel et bien lancé leur saison après cette victoire contre Golden State…

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Los Angeles Lakers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés