Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.69UTA2.18Pariez
  • LOS1.89LA 1.92Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Trade deadline : les objectifs réussis et manqués

deadlineDifficile, quelques heures après les trades, de se pencher sur les gagnants et les perdants de la deadline dont les répercussions pourraient être lointaines. Cette année, nous préférons nous intéresser aux objectifs des équipes et voir si les échanges mis en place ont permis de les satisfaire.

Alors que la trade deadline s’est enflammée sur la fin, retour donc sur ce que les équipes ont essayé de faire lors d’une saison marquée par le fait qu’aucun choix de draft au premier tour n’a été échangé. Signe que toutes les équipes voient la prochaine draft comme extrêmement forte.

BROOKLYN NETS

Objectif : gagner tout de suite
Note : D

Ce qu’ils ont gagné :
– Marcus Thornton

Ce qu’ils ont perdu :
– Jason Terry
– Reggie Evans

Jason Terry complètement cramé, les Nets étaient à la recherche d’un scoreur en sortie de banc pour leur fenêtre à court terme. Cette équipe, ainsi constituée, doit gagner tout de suite et Mikhail Prokhorov ne lésine pas sur les moyens pour y parvenir. Sans grands résultats pour l’instant.

Recruter Marcus Thornton, plus jeune et plus efficace que Jason Terry, n’est donc pas un mauvais calcul, même s’il a fallu rajouter Reggie Evans. Et bien que ça ne devrait pas modifier le visage de cette équipe.

CHARLOTTE BOBCATS

Objectif : récupérer un shooteur
Note : C

Ce qu’ils ont gagné :
– Gary Neal
– Luke Ridnour

Ce qu’ils ont perdu :
– Ramon Sessions
– Jeff Adrien

Parmi les plus mauvaises équipes de la ligue à trois points, les Bobcats voulaient absolument un shooteur de loin. Arron Afflalo et Anthony Morrow étant inaccessibles, ils ont jeté leur dévolu sur Gary Neal, qui voulait quitter les Bucks. En échange, ils acceptent de céder Ramon Sessions et Jeff Adrien mais récupèrent Luke Ridnour. Si Gary Neal retrouve son niveau des Spurs, l’affaire est intéressante.

CLEVELAND CAVALIERS

Objectif : renforcer le secteur intérieur
Note : D

Ce qu’ils ont gagné :
– Spencer Hawes

Ce qu’ils ont perdu :
– Henry Sims
– Earl Clark
– 2 choix de draft au deuxième tour

Avec le départ d’Andrew Bynum et les blessures successives d’Anderson Varejao, les Cavaliers ont sans doute senti le besoin de recruter à l’intérieur. Ils ont choisi Spencer Hawes, lâchant Henry Sims, Earl Clark et deux choix de draft au deuxième tour pour un joueur qui sera free agent cet été.

Dans l’immédiat, le calcul n’est pas mauvais si l’objectif est de se qualifier pour les playoffs à tout prix. Encore faut-il que Spencer Hawes montre un peu d’envie, ce qu’il a rarement fait ces derniers temps. Et puis les deux choix de draft au deuxième tour auraient pu être intéressants mais Cleveland ne veut plus accumuler les picks et souhaite être compétitif le plus vite possible.

DENVER NUGGETS

Objectif : recruter un meneur
Note : D

Ce qu’ils ont gagné :
– Jan Vesely
– Aaron Brooks

Ce qu’ils ont perdu :
– Andre Miller
– Jordan Hamilton
– 1 choix de draft au deuxième tour

La situation était complexe à Denver. Andre Miller voulait partir à tout prix et il fallait récupérer quelque chose en retour. Difficile dans ces cas-là d’avoir la main dans les négociations pour obtenir une bonne contrepartie. Les Nuggets s’en tirent avec Washington, en faisant venir Jan Vesely.

Dans un autre trade, ils se séparent de Jordan Hamilton pour récupérer Aaron Brooks, qui deviendra le back-up numéro un de Ty Lawson après la grave blessure de Nate Robinson. Ce n’est toutefois pas flamboyant, l’ancien Rocket n’était plus que l’ombre du joueur qui avait été MIP avec Houston.

GOLDEN STATE WARRIORS

Objectif : trouver un back-up à Stephen Curry
Note : A

Ce qu’ils ont gagné :
– Steve Blake

Ce qu’ils ont perdu :
– Kent Bazemore
– MarShon Brooks

Certes, Kent Bazemore était la coqueluche des Warriors mais il jouait très peu. Quant à MarShon Brooks, il a certainement du talent mais se faire balader d’équipe en équipe est inquiétant. Son manque d’envie défensive et sa propension à s’isoler du groupe en attaque deviennent ainsi rédhibitoires.

Dans ces conditions, parvenir à recruter Steve Blake est une chance pour Golden State. Le meneur apportera un back-up solide à Stephen Curry, qui en avait bien besoin. Shooteur, guerrier, l’ancien Laker devrait faire du bien. Seul point d’interrogation : son état d’esprit. Heureux à Los Angeles, il va devoir s’investir pleinement avec les Warriors, surtout qu’il est free agent l’été prochain.

INDIANA PACERS

Objectif : viser le titre
Note : B

Ce qu’ils ont gagné :
– Evan Turner
– Lavoy Allen

Ce qu’ils ont perdu :
– Danny Granger
– Orlando Johnson (coupé)
– 1 choix de draft au deuxième tour

Danny Granger n’était plus le même joueur et que Larry Bird se serve de son contrat expirant pour faire venir Evan Turner et Lavoy Allen est le signe que les Pacers visent le titre, et rien d’autre. Le groupe est ultra solide à tous les postes et attend Miami de pied ferme pour les playoffs.

Le recrutement d’Evan Turner est également intéressant pour le futur car il représente une option de secours au cas où Lance Stephenson viendrait à partir. Très convoité, ce dernier pourrait récupérer un gros salaire cet été et les Pacers ne pourront peut-être pas s’aligner s’ils veulent conserver leur effectif. Lavoy Allen apportera lui une nouvelle présence physique dans la peinture.

Difficile quand même de ne pas penser à Danny Granger, leader d’Indiana dans des années compliquées puis miné par les blessures à répétition lorsque l’équipe commençait à remonter la pente. All Star, il avait accepté un rôle de remplaçant, laissant avec grâce la couronne à Paul George, qu’il avait pris sous son aile à ses débuts. Et c’est quand les Pacers ont les meilleures chances de remporter le titre qu’il est débarqué.

La NBA peut parfois se montrer cruelle.

LOS ANGELES CLIPPERS

Objectif : faire des économies et de la place
Note : C

Ce qu’ils ont gagné :
– Les droits sur Cenk Akyol

Ce qu’ils ont perdu :
– Byron Mullens
– Antawn Jamison

Autant dire que les Clippers se sont simplement débarrassés de Byron Mullens et Antawn Jamison. Drafté en 59e position par Atlanta en 2005, Cenk Akyol ne mettra jamais les pieds en NBA.

Pour Doc Rivers, qui pensait à Iman Shumpert pour apporter de la défense sur les ailes, l’objectif est donc de faire des économies afin de se placer pour le recrutement, l’été prochain. Ils se libèrent ainsi de la deuxième année de Byron Mullens et font de la place dans l’effectif, sans doute pour signer un intérieur. Derrière Blake Griffin, DeAndre Jordan et Ryan Hollins, c’est en effet le vide.

LOS ANGELES LAKERS

Objectif : faire des économies
Note : E

Ce qu’ils ont gagné :
– Kent Bazemore
– MarShon Brooks

Ce qu’ils ont perdu :
– Steve Blake

Les Lakers se retrouvent dans une situation nouvelle pour eux puisqu’ils visent la draft et cherchent à reconstruire. Pour faire des économies, ils ont donc transféré Steve Blake aux Warriors en échange de Kent Bazemore et MarShon Brooks, ce qui leur fait économiser deux millions de dollars en salaire.

Néanmoins, ils sont toujours au-dessus de la luxury tax et n’ont pas réussi à échanger Chris Kaman ou Jordan Hill, alors qu’ils ne demandaient que des choix de draft au deuxième tour. Ni même Pau Gasol, dont ils n’ont finalement rien obtenu et qu’ils pourraient perdre cet été, sans contrepartie.

PHILADELPHIA SIXERS

Objectif : repartir de zéro
Note : B

Ce qu’ils ont gagné :
– Danny Granger
– Henry Sims
– Earl Clark (coupé)
– Eric Maynor
– Byron Mullens
– 4 choix de draft au second tour

Ce qu’ils ont perdu :
– Spencer Hawes
– Evan Turner
– Lavoy Allen

Pour Sam Himkie, le but était de repartir de zéro et de se débarrasser des joueurs choisis par les anciens dirigeants afin d’entamer une reconstruction complète. Le GM ne fait pas dans la demi-mesure. Impossible cette année de récupérer des choix de draft au premier tour, il a donc obtenu ce qu’il pouvait avec Spencer Hawes et Evan Turner, qu’il n’aurait pas conservé de toute façon.

Ce qui compte, ce sont donc les quatre choix de draft au second tour réunis grâce à tous les échanges mis en place. Les Sixers en ont énormément et ils devraient leur permettre de tester pas mal de joueurs car l’avantage des choix de draft au second tour, c’est que le contrat des joueurs draftés n’est pas garanti. Ils représentent donc des investissements à risque faible pour les franchises et peuvent néanmoins permettre de recruter de bons joueurs, notamment en début de deuxième tour.

SACRAMENTO KINGS

Objectif : renouveler l’effectif
Note : D

Ce qu’ils ont gagné :
– Jason Terry
– Reggie Evans
– Roger Mason Jr. (qui sera coupé)

Ce qu’ils ont perdu :
– Marcus Thornton

L’objectif de la nouvelle direction était de se débarrasser de tous les contrats offerts par les anciens propriétaires, les Maloof. Jimmer Fredette aurait ainsi pu partir mais il n’a pas trouvé preneur. Marcus Thornton et son contrat de 17 millions de dollars jusqu’en 2015 a lui fait ses valises. En échange, les Kings récupèrent tout de même Jason Terry et Reggie Evans, signés eux aussi jusqu’en 2015 pour près de 13 millions de dollars à eux deux. En vétérans, ils apporteront au moins leur expérience.

WASHINGTON WIZARDS

Objectif : récupérer un back-up pour John Wall
Note : A

Ce qu’ils ont gagné :
– Andre Miller

Ce qu’ils ont perdu :
– Eric Maynor
– Jan Vesely
– 1 choix de draft au deuxième tour

Comme Golden State, Washingotn recherchait un back-up à leur meneur star et ils ont sans doute récupéré le meilleur sur le marché, le toujours solide Andre Miller. Pour cela, les Wizards se sont débarrassés d’Eric Maynor, qui a beaucoup déçu, et Jan Vesely, qui n’a jamais percé.

Reste à voir dans quel état d’esprit sera Andre Miller. Têtu et ronchon, le vétéran peut plomber un vestiaire si on ne lui accord pas la place qu’il pense mériter. Il faut donc qu’il accepte son rôle.

Pour Milwaukee, Toronto, Atlanta, San Antonio et Miami, les trades effectués n’ont pas de modification majeure de leur stratégie et il ne nous est donc pas possible d’en déduire un objectif clair.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés