Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Andre Iguodala rêvait de jouer aux Warriors

Enfin ! Après plusieurs années d’attraction mutuelle, Golden State et Andre Iguodala franchissent le pas et s’affichent désormais officiellement ensemble. L’ailier du Team USA va poursuivre sa carrière dans la Baie d’Oakland et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ancien Sixer et Nugget est heureux comme un cardinal fraîchement ordonné.

« Cela s’est passé tellement vite. J’espérais toujours au fond de moi mais je commençais par ne plus y croire », explique Iggy.

Et puis le téléphone a sonné, les Warriors venaient pour s’offrir sa compagnie de lâcher des choix de draft, de renoncer aux droits de deux free agents et de se délester de trois joueurs. Golden State avait déjà cherché l’été dernier à attirer l’ailier polyvalent. Raté, Denver avait empoché la mise. Le 1er juillet, la direction des Warriors rencontre le free agent et lui fait part de son intérêt pour lui. Le joueur assure en retour que le sentiment est mutuel. Un jour plus tard, les Kings mettent 52 millions sur la table, Iggy ne se précipite pas et Sac-Town annule l’offre mercredi.

« Je ne ne voulais pas me précipiter », justifie-t-il aujourd’hui.

Après une rencontre avec Steph Curry, Dede reste en contact avec le meneur et continue d’échanger avec Mark Jackson. Dans le même temps, la franchise de la Baie a fait de Dwight Howard sa priorité, obligeant Iguodala à rester dans le flou et ouvert à toutes les offres. Et puis en vingt-quatre heure, tout s’est décanté. Rien n’est encore officiel avant le 10 juillet, mais Iggy est heureux et n’attend pas encore cinq jours pour le partager.

« Le coach, la culture et l’environnement me plaisent dans cette franchise. Le vestiaire est super, la confiance que chacun a en l’autre et la confiance que le collectif distille en chacun, c’est l’oeuvre du coach. Je suis un grand fan de Mark. Quand je vois Klay Thompson en playoffs contre les Nuggets arriver à décrocher un tir sans même avoir pris ses appuis, après un sprint pour venir se mettre en position, je me dis que ça ne peut être que du coaching. Je veux moi aussi pouvoir jouer avec une telle confiance. Et puis, les fans là-bas sont incroyables. C’est un volcan en éruption. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Golden State Warriors en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés