Pariez en ligne avec Unibet
  • ATL1.11ORL7.25Pariez
  • NEW1.72BRO2.18Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Knicks font toujours confiance à Carmelo Anthony

Malgré le coup de chaud de Raymond Felton en troisième quart-temps et le très bon dernier quart-temps d’Iman Shumpert, les Knicks ont laissé leur destin dans les mains de Carmelo Anthony.

D’habitude clutch, l’ancien Nugget s’est cette fois complètement loupé en multipliant les situations en un-contre-un. D’abord bien ciblé par Brandon Bass, l’effort est ensuite devenu collectif.

Melo aurait pu servir ses coéquipiers mais il a préféré jouer le coup seul. Visiblement, cela n’a pas gêné les autres joueurs, qui comptent toujours autant sur lui dans ces fins de match à suspense.

« À la fin, on vit ou on meurt avec notre meilleur joueur » rappelle Raymond Felton au Boston Globe. « Il y a quelques chose qui a bien fonctionné tout le match : les écrans. Mais quand il faut gagner le match, on donne le ballon au joueur qui va mettre dedans. »

Même quand on a marqué 16 points dans un quart temps, en plus du panier qui a donné l’avantage aux Knicks avant que Kevin Garnett n’égalise pour emmener les deux équipes en prolongation ?

« J’ai été dans la raquette et j’ai mis des gros shoots, mais quand le match est en jeu, on donne le ballon au numéro 7. »

Carmelo Anthony a pourtant shooté à 4/14 dans le dernier quart temps et la prolongation. Et l’idée du sweep au TD Garden l’a peut être aveuglé dans ses choix.

« Je voulais gagner ce match. Cela aurait été énorme de finir la série à Boston, donc j’ai tout fait pour gagner en essayant d’être agressif, mais j’ai raté beaucoup de shoots. »

Mike Woodson assure lui aussi que Melo a fait les bons choix car l’équipe entière n’a pas été adroite.

« Il a manqué des shoots, mais l’équipe n’a pas mis les siens. On a eu du mal. Leur défense a fait beaucoup pour cela. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires