NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • LOS1.52MIA2.7Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Un Boston – Denver d’anthologie !

Jason TerryLes 18 624 fans présents au TD Garden se rappelleront longtemps de cette rencontre extraordinaire face aux Nuggets, qui a vu leurs protégés sortir vainqueurs, 118-114, après une triple prolongation ! Ils retiendront les 5 derniers points inscrits et l’interception clé sur Lawson de Jason Terry, auteur de son meilleur match offensif avec Boston. Sans oublier pour autant les performances magistrales de Paul Pierce et Kevin Garnett.

« Ne jamais sous-estimer le cœur d’un champion », un gimmick utilisé à toutes les sauces en NBA, mais qui colle tellement bien à cette équipe des Celtics, toujours invaincue depuis la blessure de Rajon Rondo soit depuis 7 matchs.

Nuggets à la Grecque

Les Nuggets s’apprêtaient pourtant à réaliser le parfait match de traînard. A croire que la présence du Grec Kostas Koufas dans l’effectif de George Karl avait donné des idées à Denver. A la bourre depuis le premier quart-temps (perdu 29-19), les Nuggets ont gardé les C’s dans leur viseur jusqu’à la dernière minute du quatrième acte, moment que choisissait Kenneth Faried pour permettre à Denver de passer devant pour la première fois (89-90). Un scénario que le TD Garden voyait venir, gros comme une maison, alors que l’adresse extérieure des Celtics (Pierce et Terry en tête) n’avait cessé de s’effriter, au même titre que leur avance, qui a tout de même culminé jusqu’à + 12.

L’apport du duo Faried-McGee dans les derniers instants, allait faire la différence, face à une raquette adverse en manque de poids, de centimètres et privé de Sullinger en rotation. Jeff Green, à l’investissement toujours irréprochable, offrait alors deux points d’avance aux siens (92-90). Mais Ty Lawson, qui avait malmené Bradley et Lee jusque là, remettait subtilement les deux formations à égalité, à 8 dixièmes de la fin. Suffisant pour voir Jet envoyer une belle brique, synonyme de prolongation (92-92).

NBA: FEB 10 Nuggets at Celtics

« Miller time »

Denver faisait la course en tête dans la première overtime, alors que Boston cherchait désespérément un joueur à la main chaude pour débloquer la situation. Seuls en transition, ou dans leur position préférentielle, Terry, Pierce et Garnett ne parvenaient plus à scorer, alors qu’Andre Miller (du même nom qu’une marque de bière dont la télévision américaine ne cesse de vanter les mérites pour sa fraîcheur) glaçait le TD Garden d’un shoot en déséquilibre (96-99). En fin de possession, KG trouvait Jeff Green dans le corner pour la dernière chance des locaux. Le premier et seul tir à trois points de l’ancien du Thunder faisait mouche, et prolongeait le suspense à 99-99, suite à un dernier tir manqué de Lawson.

Paul Pierce le sauveur

On prend les mêmes et on recommence. Cette fois, c’est Gallinari qui profitait de son match-up sur Garnett pour marquer à deux reprises et permettre à Denver de se rapprocher de la victoire. Auteur d’un immense triple double, Paul Pierce héritait du 3-points de la dernière chance à 104-107. Et d’un shoot sur la tête d’Andre Miller, The Truth faisait lever la foule comme un seul homme. Revu et validé par les arbitres, le 3 points de Pierce, son 5e de la soirée après avoir débuté à 4/4, sauvait Boston qui n’allait plus se faire surprendre dans la 3e overtime et dernière (107-107).
NBA: FEB 10 Nuggets at Celtics

KG au départ, Jet à l’arrivée

En effet, le talent de Garnett, qui avait pu souffler un peu plus tôt, allait faire la différence face à l’envergure de Javale McGee. « The Big Ticket », en démonstration, rentrait trois shoots de loin qui mettaient la salle en extase. Même le 3-points de Gallinari en réponse ne troublait pas les locaux. Et sur un ballon proprement ressorti par Paul Pierce, Jason Terry, enfin, retrouvait son adresse du début de partie, pour planter un 3-points salvateur (116-113). En défense sur Lawson sur l’action suivante, « Jet » parvenait à forcer l’interception de Paul Pierce. Le tournant de cette fin de match, que Terry allait lui même conclure d’un lay-up au buzzer (118-114).

Le trio de vieux briscards Terry-Pierce-Garnett (73pts) a bien profité de ses trois jours de repos pour poursuivre l’incroyable remontée des Celtics au classement. Après avoir avalé Philadelphie et Milwaukee, c’est Atlanta, qui ne pointe plus qu’à un petit match à la 6e place, que Boston tient en joue. Les Nuggets mettent fin à une série de 9 succès de rang. Maigre consolation, les coéquipiers d’Evan Fournier auront l’occasion de prendre leur revanche dans moins de dix jours dans le Colorado.

[videopub http://www.youtube.com/watch?v=6fbumZwpEXo]

[box boxscore_100213_bos-den]

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Denver Nuggets en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés