Summer
league
Summer
league
CHI81
MIL76
NYK40
CHA47
BOS
MIA0:30
PHI
DET1:00
TOR
OKC2:30
POR
SAS3:00
DAL
UTH4:30
GSW
PHO5:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le 20 décembre 2005, Kobe Bryant plante 62 pts en trois quart-temps

NBA – Un mois avant de planter 81 points à la défense des Raptors, le regretté Kobe Bryant avait déjà réalisé un exploit incroyable. Souvenirs.

Il avait déjà réalisé une performance de ce type, en janvier 2002 contre Memphis avec 56 points sans jouer le dernier quart-temps. Mais ce 20 décembre 2005, Kobe Bryant a poussé la performance au rang de légende. En 33 minutes et seulement trois quart-temps, l’arrière des Lakers marque 62 points. En face, Dallas n’en inscrit que… 61.

Il bat les Mavs à lui seul

C’est la première fois dans l’histoire de la NBA qu’un joueur bat une équipe entière en trois quart-temps. Même Wilt Chamberlain n’avait jamais réussi cela. Dans le détail, Kobe Bryant a marqué 15 points en premier quart temps, 17 en second et 30, record de franchise, en troisième. Impossible pour les Mavericks de l’arrêter, après avoir tout tenté.

« On n’avait aucune réponse face à lui. » explique dépité Avery Johnson, le coach de Dallas. « On a essayé les prises à deux, la zone, de le trapper… Rien n’a marché. Il a fait ce qu’il voulait ce soir. »

Phil Jackson, pourtant habitué à voir des performances de folie avec Michael Jordan, en reste bouche bée. « J’ai vu quelques matches à 60 points dans ma vie, mais aucun n’avait été fait en trois quart-temps. Son troisième quart-temps à 30 points était incroyable. »

« We want Kobe ! »

Le match étant plié, les Lakers mènent alors 95-61, Kobe Bryant va passer le dernier quart-temps sur le banc, se soufflant sur les doigts comme pour montrer qu’il avait la main chaude.

Malgré les « We want Kobe » des 18 897 spectateurs du Staples Center, l’arrière ne reviendra pas sur le terrain.

« J’avais l’impression de pouvoir continuer à jouer contre eux. J’étais déterminé. C’est clairement le meilleur match au scoring de ma carrière. » Heureusement pour ses fans, un mois plus tard, Kobe Bryant passera plus de temps sur le terrain et inscrira 81 points contre les Raptors.

Mais ses 62 points à 18/31 aux tirs restent pour beaucoup son match référence et l’une des plus belles performances offensives de l’histoire de la NBA.

Car les Mavericks, futurs finalistes contre Miami en 2006, n’étaient pas les Raptors et qu’ils ne sont que six, avec Kobe Bryant, à avoir marqué 60 points et plus en moins de 35 minutes : George Gervin en 1978, Karl Malone en 1990, Klay Thompson en 2016, James Harden 2019 et Kyrie Irving en 2022.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités