Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Le Thunder écrabouille les Bobcats pour une soirée record

54 : c’est l’écart maximal obtenu par le Thunder contre les Bobcats ce soir à la Chesapeake Arena. C’est dire s’il y avait une classe d’écart entre les deux équipes. Finalement, Kevin Durant et sa bande réécrivent l’histoire en remportant la plus grosse victoire de l’histoire de la franchise à Oklahoma City (114-69).

Le Thunder ouvre les vannes

Avec 16 points d’écart au bout de 12 minutes, puis 40 à la pause (en tenant son adversaire au pain sec avec 24 points marqués) et cette montée de température à +54 (79-25), le Thunder a rappelé à toute la ligue qu’il faudrait bien compter sur eux pour la suite des événements. Avec ou sans le barbu dans ses rangs…

La domination d’OKC sur ce match a tout bonnement été hallucinante, comme toutes les statistiques de cette partie qui en font presque une aberration mathématique. Un exemple : le Thunder avait marqué à la pause autant de points dans la raquette que les Bobcats n’avaient marqué de n’importe où sur le terrain (24). La bataille du rebond : 54 à 37. Le jeu collectif : 31 passes pour le Thunder contre seulement 12 pour Charlotte.

Thabeet sort de son trou

Thabo Sefolosha, le chien de garde suisse de l’équipe, s’est lui payé le luxe de réaliser son « season best » en seulement 21 minutes de jeu avec 14 points, dont un 4/8 à trois points. Kevin Durant finira lui à 18 points soit son second plus petit total de l’année alors que Russell Westbrook, non content de délivrer un des gros dunks de la saison (après en avoir raté un tout cuit en contre attaque), termine le match en double double, 12 points et 11 passes.

Hasheem Thabeet profite de l’occasion pour réaliser son premier double double en carrière avec 13 points et 11 rebonds. En face, que dire des performances individuelles des pauvres Bobcats avec Kemba Walker qui reste capot avec 0/6 aux tirs. Mullens, Gordon et Williams échouent à une unité des 10 points que seul le rookie Jeffrey Taylor atteint.

Une fessée historique

Cette soirée record, c’est aussi la première fois depuis 1991 qu’une équipe NBA mène de 40 points ou plus à la mi-temps (Golden State contre Sacramento le 2 novembre 1991 : 88-41). C’est également le second plus petit total encaissé à la pause (24) de l’histoire de la franchise, époque Seattle comprise alors que les 69 points de Charlotte au final sont carrément le plus petit total permis par la franchise depuis son déménagement en Oklahoma.

Prochaine cible pour le Thunder : un autre calibre avec Houston… et une vieille connaissance de retour en ville : James Harden. Le Thunder est chaud brûlant, ça promet d’être lourd !

[videopub http://www.youtube.com/watch?v=oeJQLz6N2oc]

[box boxscore_261112_okc-cha]

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Oklahoma City Thunder en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés