Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Question de la semaine : la saison régulière est-elle trop longue ?

staples center

« Bullshit ». C’est le petit nom qu’avait donné Michael Jordan à la saison régulière. Son Altesse faisait partie de ceux qui n’en pouvaient plus de ces saisons à 82 matchs qui vous ruinent les articulations et vous empêchent d’être à 100% en playoffs.

82 matchs répartis sur 5 mois et demi, c’est entre 3 et 4 matchs par semaine. C’est énorme pour un sportif de haut niveau, mais les salles restent copieusement garnies et les fans en redemandent. Alors pourquoi raccourcir la saison régulière ?

Tout simplement parce que les organismes ne suivent plus. Jetez un œil à l’infirmerie de la NBA, et vous verrez que c’est l’hécatombe.
Michael Redd, Tracy McGrady, Manu Ginobili, Andrew Bynum, Kevin Garnett, Amare Stoudemire, Jameer Nelson, Elton Brand, Chris Kaman, Al Jefferson, Tyson Chandler…
Voici un simple échantillon des joueurs actuellement blessés. Certains sont même out pour le restant de la saison ! Sans compter ceux comme Kobe Bryant qui continuent de jouer alors qu’ils sont blessés.
Certes, on peut arguer que c’est la faute à pas de chance, et que c’est une coïncidence si autant de très bons joueurs se retrouvent sur le carreau au même moment.
Seulement, pour nous, c’est tout sauf un hasard, et le coupable numéro 1 est le calendrier.
Le niveau de jeu s’accroît d’année en année et l’intensité a encore augmenté d’un cran cette saison.
Mais les joueurs ne peuvent plus suivre, et de simples gestes comme un rebond ou un contre se transforment en déchirure des croisés ou en épaule luxée.

« La ligue doit revoir le nombre de matchs. On ne peut plus continuer comme ça » expliquait Phil Jackson en 2007.

Deux ans plus tard, le constat reste le même.

En fait, la NBA, si elle s’intéressait au problème, pourrait choisir entre deux options :

1- Diminuer le nombre de matchs et passer, par exemple, à 58 matchs (système d’aller-retour).

2- Augmenter la saison régulière de quelques semaines (commencer le 15 octobre et finir le 30 avril), et ainsi étaler le calendrier.

Pour l’instant, ce n’est pas à l’ordre du jour, mais si la NBA souhaite que ses stars continuent d’aller aux Jeux Olympiques, aux Championnats du Monde, tout en restant frais comme des gardons, il faudra bien les économiser.

Il en va de la santé des joueurs, mais aussi de la qualité du basket proposé, mais aussi de l’intérêt sportif. Quel intérêt à voir un Atlanta-New Orleans en finale NBA, tout simplement parce que ce seront les deux seules franchises à n’avoir pas connu de blessés ? (C’est un exemple…).

La ligue doit-elle réduire le nombre de matchs en saison régulière ou rallonger le calendrier ?

La question est posée !

[poll id= »21″]

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés