NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • LOS1.24MIA4.1Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Lakers vont-ils adopter la Princeton Offense ?

Eddie Jordan, spécialiste de la Princeton Offense, va rejoindre les Lakers en tant qu’assistant. Est-il là pour permettre à Mike Brown de mettre en place ce système d’attaque, qui se base sur un mouvement du ballon constant et des coupes répétées ? À entendre Kobe Bryant, ça semble être le cas.

« C’est une superbe attaque », explique le Black Mamba à Yahoo! Sports. « C’est ce dont nous avons besoin. Ça nous redonne la possibilité de lire la défense et de réagir à ce qu’elle fait. Il faut beaucoup communiquer mais c’est là que nous sommes les meilleurs : en observant et en réagissant à ce que fait la défense, au lieu de simplement appeler des systèmes. Parce que ça vous rend vulnérable ».

Popularisé par Rick Adelman lors de son passage à Sacramento ou à Houston, la Princeton Offense est très efficace lorsqu’elle est bien appliquée. Mais elle est également extrêmement difficile à mettre en oeuvre.

« Il y a tellement de menaces, tellement d’options, c’est très difficile à défendre. Actuellement, les défenses sont très fortes côté ballon en venant en aide du côté faible. Avec la Princeton Offense, il est très difficile de se concentrer sur un joueur ».

Avec Steve Nash, Kobe Bryant et Pau Gasol, les Lakers ont d’excellents passeurs capables de mettre en place cette attaque qui, dans ses principes, se rapproche finalement assez du jeu en triangle de Phil Jackson.

« D’après mon expérience, ces principes : le mouvement du ballon, les changements de côté, le fait que tout le monde soit impliqué, c’est ce qu’il faut pour gagner un titre. C’est l’ADN d’un champion », conclue Kobe Bryant.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Los Angeles Lakers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés