Summer
league
Summer
league
MIL73
CLE95
LAC44
BRO33
IND
MIN23:30
WAS
HOU0:00
NOR
ORL1:30
ATL
SAS2:00
TOR
DEN3:30
GSW
CHI4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Voleur de disque dur, l’ancien employé des Wolves évite la prison

NBA – Cet ancien analyste des Wolves devra suivre une période de probation pour avoir pris un disque dur contenant des informations confidentielles sur la franchise.

WolvesLe dossier est clos. Un ancien employé des Wolves a été condamné mardi pour un accès non autorisé à un ordinateur, selon des documents judiciaires examinés par ESPN, après avoir admis avoir pris un disque dur contenant des milliers de fichiers internes, y compris des « informations confidentielles ».

Dans le cadre d’un accord conclu avec les procureurs fin juin, Somak Sarkar, 33 ans, qui était auparavant analyste pour la franchise du Minnesota, ne purgera pas de peine de prison, a déclaré son avocat Ryan Pacyga.

Un juge du Minnesota a tout de même ordonné à son client de se soumettre à une période de probation pouvant aller jusqu’à deux ans et de payer une amende de 200 dollars. On rappelle que l’intéressé avait été licencié au printemps dernier.

Début février, le vice-président exécutif du club chargé des stats avancées, Sachin Gupta, avait laissé dans son bureau un disque dur externe contenant ses informations financières personnelles. Mais également des données confidentielles sur l’équipe, notamment le détail des contrats des joueurs.

Ignorait-il le contenu le disque dur ?

À son retour de week-end, le dirigeant avait découvert que le disque dur externe n’était plus là. Les caméras de surveillance avaient ensuite montré que Somak Sarkar s’était introduit à deux reprises dans le bureau en l’absence de Sachin Gupta, vérifiant en amont que personne ne le voyait rentrer.

Un autre employé avait pu récupérer le disque dur et les Wolves avaient déterminé que le mis en cause avait accédé à plus de 5 000 documents et les avait téléchargés sur un autre appareil. Interrogé par la police à l’époque, Somak Sarkar avait déclaré qu’en tant que membre du staff, il pouvait disposer du disque dur « pour y mettre des choses », mais qu’il avait négligé de le rendre.

Selon son avocat, dans un communiqué transmis cette semaine, le condamné « ignorait totalement » que l’appareil contenait les informations personnelles du dirigeant.

« Cela a provoqué la panique et la situation s’est rapidement aggravée. M. Sarkar ne voulait pas nuire à l’organisation des Timberwolves. Il souhaite à la franchise de continuer à réussir, il a pris des mesures pour s’améliorer tout au long de ce processus et faire amende honorable », a défendu son représentant, en parlant d’un « jeune homme brillant qui possède de solides compétences ».

Selon son profil LinkedIn, Somak Sarkar a rejoint les Wolves en août 2021 et a précédemment occupé des postes liés aux « analytics » chez les Knicks et les Pelicans.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Tags →