Summer
league
Summer
league
MIL21
CLE41
LAC
BRO22:00
IND
MIN23:30
WAS
HOU0:00
NOR
ORL1:30
ATL
SAS2:00
TOR
DEN3:30
GSW
CHI4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Après le refus de Dan Hurley, quelles options pour les Lakers ?

NBA – Après le refus de Dan Hurley de diriger les Lakers, la direction repart en quête du successeur de Darvin Ham. Et les options ne semblent pas franchement convaincantes…

Rob Pelinka et Jeanie Buss aux LakersComme Mike Krzyzewski il y a vingt ans, Dan Hurley a refusé les avances des Lakers, malgré un contrat de 70 millions de dollars sur six ans posé sur la table par Jeanie Buss, la propriétaire, et Rob Pelinka, le GM.

Du côté des « insiders », les récits s’affrontent. Pour Adrian Wojnarowski, d’ESPN, Dan Hurley était la priorité des Lakers depuis le début, même si les discussions étaient secrètes. Pour Shams Charania, de The Athletic, le coach de Connecticut n’était qu’une option tardive et l’offre de Los Angeles un « Ave Maria » désespérée.

« Shams », qui tient surtout ses sources des agents, assure que JJ Redick reste la priorité de Los Angeles quand « Woj », plutôt informé par les dirigeants, explique que l’ancien shooteur n’a que peu parlé aux Lakers…

À l’heure actuelle, c’est James Borrego qui semble tenir la corde puisque lui a déjà plusieurs fois rencontré Jeanie Buss et Rob Pelinka. Mais rien n’est fait et l’actuel assistant de Willie Green aux Pelicans est également en lice pour l’autre poste de « head coach » disponible en NBA, à savoir celui des Cavaliers.

Un profil compliqué à trouver

La seule certitude sur cette quête du remplaçant de Darvin Ham, que Los Angeles aimerait trouver avant la Draft du 26 juin, c’est donc qu’il n’y en a pas en Californie.

Que Dan Hurley ait été la première option cachée ou une alternative tardive ne change pas le fait que les Lakers ne semblent pas convaincus par les autres choix disponibles. James Borrego, réputé pour ses qualités d’assistant, fera-t-il un meilleur « head coach » que Darvin Ham, alors qu’il n’était pas respecté par LaMelo Ball et compagnie aux Hornets ? JJ Redick, si proche de LeBron James, peut-il diriger l’équipe dans son ensemble ?

Il faut ajouter à ça que le poste de « head coach » des Lakers est compliqué, parce qu’il est particulièrement exposé et qu’il demande de gérer des forces parfois contradictoires. Il s’agit de satisfaire les stars (LeBron James, Anthony Davis…) à court terme, tandis que la direction doit aussi penser à plus longue échéance, en développant les jeunes et en préparant l’après-LeBron. Difficile dans ces conditions de trouver le profil qui satisfera tout le monde.

Existe-t-il d’ailleurs ? Selon Marc Stein, l’indécision est telle à Los Angeles qu’un nouveau candidat surprise pourrait apparaître. Certains pensent que Jay Wright, l’ancien coach de Villanova en NCAA, pourrait ainsi être une option, alors que d’autres évoquent le nom de Monty Williams, s’il venait à être libéré par les Pistons. À suivre.


Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités