Summer
league
Summer
league
CHI
MIL22:30
NYK
CHA23:00
BOS
MIA0:30
PHI
DET1:00
TOR
OKC2:30
POR
SAS3:00
DAL
UTH4:30
GSW
PHO5:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

« Former les joueurs », l’objectif numéro 1 de Jordi Fernandez et du staff des Nets

NBA – Intronisé à la mi-avril à la tête des Nets, Jordi Fernandez a finalisé son équipe d’assistants, plutôt orientés sur le développement.

Jordi FernandezEn amenant Steve Hetzel, Juwan Howard puis Connor Griffin, Deividas Dulkys, Jordi Fernandez a complété son  staff avant même que certaines franchises ne trouvent leur « head coach ».

Pour composer son staff, l’ancien assistant de Mika Brown et l’actuel sélectionneur de Team Canada s’est servi de ses expériences passées aux Kings et aux Nuggets. Mais il a surtout composé son staff avec une idée en tête : le développement des joueurs, qu’on pourrait traduire par la formation.

« J’ai l’impression que nous avons cette énergie dont les gars ont besoin. Si nous apportons de l’énergie en tant qu’entraîneurs, les joueurs n’auront pas d’autre choix que de faire la même chose », explique le technicien espagnol. « C’est ce que nous allons faire chaque jour et nous devons nous améliorer de 1% chaque jour, ce qui nous amènera à nous améliorer chaque semaine, chaque mois. »

Un staff sans expérience d’entraineur principal

« S’améliorer chaque jour » sera le mantra de Jordi Fernandez et des Nets qui ont déçu la saison passée. Si le but n’est évidemment pas de gagner de suite, il s’agira clairement de développer Mikal Bridges et sa bande.

« Sur 82 matchs de saison régulière, c’est très important. J’ai beaucoup de gars qui ont de l’expérience dans le développement des joueurs et des gars qui peuvent encore jouer, d’anciens joueurs qui ont tout gagné, » ajoute le nouvel entraineur. « Je suis donc très confiant sur le fait nous formons le meilleur groupe pour ce que nous essayons de faire, et je suis très excité par le processus. »

La jeunesse correspond tout aussi bien à l’effectif, qu’à l’équipe d’entraineurs. Aucun membre du staff de Jordi Hernandez n’a l’expérience d’un « head coach » en NBA, contrairement à ce qu’ont pu connaitre les Nets avec Steve Nash qui était assisté par Mike D’Antoni lors de sa première saison.

« Le fil conducteur est d’apporter de l’énergie sur le terrain avec de nombreux entraîneurs axés sur le développement des joueurs […] », insiste Jordi Fernandez. « Je n’étais pas un joueur professionnel, donc c’est important que nous ayons suffisamment de gars qui l’ont été. Juwan (Howard), évidemment, a joué à un très haut niveau, ainsi que d’autres entraîneurs qui ont joué à un niveau élevé, et ils peuvent toujours jouer au basket avec les gars. C’est important. Nous avons décidé avec le ‘front office’  de constituer le staff de cette façon en estimant que c’était ce qui me convient le mieux. »

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités