Summer
league
Summer
league
SAC87
PHO77
WAS70
MIL71
CLE28
IND21
ATL
NYK0:00
LAL
CHI1:00
DEN
NOR3:00
DAL
OKC5:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

D’Angelo Russell s’auto-congratule

NBA – Comme LeBron James, D’Angelo Russell a la possibilité de tester la « free agency ».

D'Angelo RussellReverra-t-on D’Angelo Russell sous le maillot des Lakers ? C’est la question qu’on s’était posée il y a un an, puis en février dernier, et on se la pose à nouveau après l’élimination au premier tour face aux Nuggets.

Alors que le nom de Trae Young circule dans les travées de la Crypto.com Arena, D’Angelo Russell a une fois de plus brillé par son irrégularité. Jugez plutôt : 6 sur 20 aux tirs dans le Game 1 ; 7 sur 11 à 3-points dans le Game 2 ; 0 point dans le Game 3 ; 21 points dans le Game 4 et enfin 2 sur 10 à 3-points dans le match de la nuit dernière.

Mais le meneur des Lakers a une vision générale de sa saison, et il n’a jamais été aussi adroit à 3-points et il n’a jamais perdu aussi peu de ballons. De quoi… se tresser des lauriers après cette élimination.

Un bilan positif pour négocier un plus gros salaire

« C’est une belle saison de D’Angelo » lâche-t-il en parlant de lui à la troisième personne. « J’ai traversé des hauts et des bas et je ne me suis jamais laissé affecter. Quand je regarde mon téléphone, je vois ma famille et mes amis me dire qu’ils sont fiers de moi. Je n’ai besoin de rien d’autre ».

Comme LeBron James, D’Angelo Russell possède une « player option » pour tester le marché cet été. A priori, il va faire une croix sur cette deuxième saison à 18.7 millions de dollars, puisqu’il estime avoir prouvé sa valeur.

« Je ne vais pas dire que je n’y pense pas… Mais quand j’ai signé mon contrat l’été dernier, je savais dans quelle situation je me mettais… Aujourd’hui, je me retrouve dans cette situation avec un petit levier en ma faveur, et je vais essayer d’en tirer profit » prévient-il.

LEXIQUE

Player option : possibilité pour un joueur d’activer (ou non) la dernière année de son contrat, afin de terminer son bail ou de devenir « free agent » avec un an d’avance.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités