Summer
league
Summer
league
CHI
MIL22:30
NYK
CHA23:00
BOS
MIA0:30
PHI
DET1:00
TOR
OKC2:30
POR
SAS3:00
DAL
UTH4:30
GSW
PHO5:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le Thunder foudroie les Pelicans d’un « sweep » net et sans bavure

NBA – Le Thunder a terminé le Game 4 sur un 22-9 pour balayer les Pelicans, derrière 48 points du duo Shai Gilgeous-Alexander – Jalen Williams (97-89).

Thunder

Après un premier quart-temps marqué par la maladresse des deux équipes (33% et 34%), Jalen Williams et Chet Holmgren (14 points, 9 rebonds, 5 passes) permettent au Thunder de prendre les commandes de la rencontre (32-27). À l’image du Game 1, les Pelicans restent dans le match grâce aux rebonds offensifs de Jonas Valanciunas (19 points, 13 rebonds) et à l’activité de Naji Marshall (16 points, 4/7 à 3-points) en sortie de banc (35-35).

La Nouvelle-Orléans compte sur quatre joueurs à sept points ou plus pour continuer à rester en embuscade mais alors que Shai Gilgeous-Alexander a du mal à régler la mire, Jalen Williams (24 points, 8 rebonds, 4 passes, 2 interceptions) continue de garder son équipe en tête à la mi-temps (44-43).

Ingram passe encore au travers

Le chassé-croisé continue au retour des vestiaires. Deux tirs primés coup sur coup de C.J. McCollum (20 points, 6 rebonds) et Herb Jones donnent brièvement l’avantage aux Pelicans mais Lu Dort et Shai Gilgeous-Alexander (24 points, 10 rebonds) leur répondent immédiatement (66-66). Malgré cinq ballons perdus des hommes de Willie Green, le Thunder n’en profite pas, et deux lancers francs de Brandon Ingram (8 points, 2/14 aux tirs) mettent La Nouvelle-Orléans devant pour la première fois de la série pour entamer le dernier quart-temps (71-70).

Le 4e 3-points de Naji Marshall donne cinq points d’avance aux Pelicans, leur plus grande avance de la rencontre, dans un Smoothie King Center en ébullition (80-75). Ils ont l’occasion d’enfoncer le clou mais un lay-up raté de C.J. McCollum en transition suivi d’un ballon perdu de Jose Alvarado permettent au Thunder de répondre, grâce à deux 3-points de Josh Giddey (14 points, 4/6 à 3-points), par un 8-0 (83-80).

Jalen Williams prend le relais avec un 3-points, une interception, deux lancers, et un nouveau 3-points pour repousser le Thunder à onze longueurs avec trois minutes à jouer (93-82) ! Les Pelicans sont K.O. debout et Shai Gilgeous-Alexander et consort sortent le balai pour filer au demi-finale de conférence où ils affronteront les Clippers ou les Mavs. Le Thunder devient au passage la plus jeune équipe de l’histoire à gagner une série de playoffs.

CE QU’IL FAUT RETENIR

– Une première mi-temps sous le signe de la maladresse. 40.5% de réussite aux tirs, 21% à 3-points, et 9 ballons perdus pour le Thunder. 34% aux tirs, 15% à 3-points, et 9 ballons perdus pour les Pelicans ! La première mi-temps avait des allures de Game 1 avec deux équipes incapables de capitaliser sur les erreurs adverses. Si Oklahoma City a montré dans cette série qu’ils pouvaient prendre à revers la défense des Pelicans, La Nouvelle-Orléans, et Brandon Ingram, ont continué de vivre un cauchemar face à la défense du Thunder avec seulement 24 minutes pour sauver leur saison.

Les cinq minutes qui ont anéanti les espoirs des Pelicans. A huit minutes de la fin, les Pelicans avaient pris cinq points d’avance sur un 3-points de Naji Marshall. Pour la première fois de la série, ils semblaient avoir le vent en poupe au bon moment… Et pourtant, cinq minutes et un 18-2 encaissé plus tard, leur saison était terminée ! Le Thunder leur a tout simplement arraché le cœur. Ça a commencé en défense avec Lu Dort et au rebond avec Chet Homlgren, avant que Josh Giddey ne vienne marquer deux tirs primés pour faire taire le Smoothie King Center. Et puis, ce sont huit points de Jalen Williams et deux paniers de Shai Gilgeous-Alexander qui ont achevé les Pelicans. Les hommes de Willie Green n’ont marqué que 9 points lors de ces huit dernières minutes, terminant pour la quatrième fois en quatre matchs sous la barre des 93 points !

– Une mauvaise et une bonne nouvelle pour Brandon Ingram. Après trois matchs, la star des Pelicans était à 17/41 aux tirs (40%). La mauvaise nouvelle est qu’il a fait encore pire cette nuit, terminant à 2/14 aux tirs ! La bonne nouvelle, c’est qu’il n’aura plus à se coltiner Lu Dort, mais aussi Cason Wallace, pendant 36 minutes par match. Les défenseurs du Thunder ont été impitoyables avec Ingram pendant ces quatre matchs, et il sera intéressant de voir comment les dirigeants de La Nouvelle-Orléans avalent cette pilule pour préparer  la saison prochaine.

New Orleans / 89 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
B. Ingram 39 2/14 0/3 4/6 0 4 4 6 3 2 2 2 -3 8 6
H. Jones 34 4/11 1/3 2/2 2 2 4 4 5 2 3 1 -12 11 12
J. Valanciunas 26 6/15 0/1 7/8 6 7 13 1 4 1 3 0 -6 19 21
C. McCollum 37 9/16 2/7 0/0 1 5 6 2 4 1 3 1 -14 20 20
T. Murphy III 43 3/10 1/7 0/0 0 11 11 3 4 1 4 2 -7 7 13
L. Nance Jr. 21 2/4 0/2 2/2 2 4 6 1 1 0 0 0 -2 6 11
N. Marshall 22 5/9 4/7 2/2 1 2 3 1 4 0 1 1 0 16 16
J. Alvarado 15 1/4 0/3 0/0 0 2 2 4 0 3 2 1 +4 2 7
J. Hawkins 4 0/2 0/1 0/0 0 1 1 0 0 0 0 0 0 0 -1
32/85 8/34 17/20 12 38 50 22 25 10 18 8 89 105
Oklahoma City / 97 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
C. Holmgren 35 5/12 1/7 3/4 2 7 9 5 3 0 3 0 +10 14 17
Jal. Williams 38 9/17 2/6 4/5 1 7 8 4 2 2 3 1 +14 24 27
S. Gilgeous-Alexander 40 8/21 1/4 7/13 1 9 10 2 4 0 2 2 +7 24 17
J. Giddey 29 5/10 4/6 0/0 0 3 3 1 2 0 1 1 +12 14 13
L. Dort 36 4/7 2/5 1/2 3 5 8 3 3 2 1 0 +3 11 19
Jay. Williams 11 1/1 1/1 0/0 0 2 2 0 1 1 2 2 -4 3 6
G. Hayward 4 0/0 0/0 0/0 0 1 1 0 0 0 0 0 -1 0 1
K. Williams 2 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 +2 0 0
I. Joe 14 1/5 0/4 0/0 0 1 1 0 0 0 1 0 -4 2 -2
A. Wiggins 16 2/7 1/5 0/0 1 1 2 2 2 2 0 1 -2 5 7
C. Wallace 14 0/2 0/2 0/0 0 0 0 0 1 2 1 0 +3 0 -1
35/82 12/40 15/24 8 36 44 17 18 9 14 7 97 104

Comment lire les stats ? Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; O = rebond offensif ; D= rebond défensif ; T = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; +/- = Différentiel de points quand le joueur est sur le terrain ; Pts = Points ; Eval : évaluation du joueur calculée à partir des actions positives – les actions négatives.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités