Summer
league
Summer
league
PHO68
MIL43
BOS29
DAL37
CHI
ATL0:00
DET
NYK1:00
SAS
PHI2:30
MIA
TOR3:00
OKC
GSW4:30
CHA
POR5:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Preview Playoffs 2024 | LA Clippers (4) – Dallas Mavericks (5)

NBA – Après 2020 et 2021, les Clippers de Kawhi Leonard et Paul George et les Mavericks de Luka Doncic se retrouvent dès le premier tour des playoffs. Pour la même finalité ?

Preview de la série LA Clippers - Dallas MavericksClippers et Mavericks, comme on se retrouve… Pour la troisième fois depuis quatre ans, les deux équipes se rencontrent en playoffs et, ce, dès le premier tour. Mais contrairement aux deux premières manches, les Californiens pourraient être dans la peau des outsiders et les Texans dans la peau des favoris, même si ce sont les Angelenos qui disposent de l’avantage du terrain.

Déjà, parce que Los Angeles est susceptible de devoir se passer de Kawhi Leonard (genou) pour commencer la série. Ensuite, parce que Dallas se trouve dans une forme étincelante depuis le mois de mars. Quand on sait que Luka Doncic, Kyrie Irving et consorts pratiquent leur meilleur basket de la saison au meilleur des moments, et que les coéquipiers de Paul George, James Harden ou encore Russell Westbrook soufflent le chaud et le froid depuis la mi-février, on se dit que le rapport de force est à l’avantage des Mavs, actuellement.

Des Mavericks revanchards et qui espèrent enfin passer l’obstacle des Clippers, même si les deux effectifs ont bien changé depuis 2020 et 2021, alors qu’il y a une occasion en or à saisir de ce côté du tableau, puisque le vainqueur de ce premier tour affrontera le vainqueur de la série entre le Thunder et les Pelicans.

PRÉSENTATION DES CLIPPERS

Les titulaires : J. Harden, Te. Mann, P. George, K. Leonard, I. Zubac
Les remplaçants : R. Westbrook, N. Powell, D. Theis, P. Tucker, B. Hyland, A. Coffey…
Absents : /
Le coach : T. Lue

Contre toute attente, et dès les premiers jours de compétition, les Clippers ont choisi de récupérer James Harden afin d’entourer Kawhi Leonard, Paul George et Russell Westbrook et de renforcer leur statut de candidats au titre. Cela a mis un peu de temps, mais la mayonnaise a fini par prendre quand les bonnes rotations ont été trouvées, et pendant deux mois, les hommes de Tyronn Lue ont marché sur la ligue avec cet effectif riche et complémentaire. Avant de finir par retrouver un niveau moyen, à cause d’un manque d’efforts, de la fatigue accumulée et de quelques pépins physiques…

LE POINT FORT

Des leaders habitués aux grands rendez-vous. Cela fait une dizaine d’années que Kawhi Leonard, Paul George, James Harden et Russell Westbrook accumulent les campagnes de playoffs, parfois jusqu’aux Finals ou jusqu’en finale de conférence. Forcément, à ce stade de la saison, la seule expérience de ces quatre (super)stars fait des Clippers une équipe à ne surtout pas prendre à la légère, puisque leur vécu peut leur permettre de se tirer de n’importe quelle situation. Et, si les choses se remettent à fonctionner pour eux, comme en saison régulière, on a bien vu qu’ils n’avaient que peu d’équivalent en NBA…

LE POINT FAIBLE

La santé de Kawhi Leonard. Avec leur double MVP des Finals, les Clippers affichent un bilan de 44-24 (64.7% de victoires) et, sans lui, celui-ci retombe tout juste à l’équilibre (7-7). Autant dire que la franchise californienne prie pour que Kawhi Leonard puisse jouer toute cette série, ou ne serait-ce que la majorité de celle-ci, même s’il y a de moins en moins de chances pour qu’il soit à 100% de ses capacités à cause de son genou. Et, dans ces conditions, il va falloir que les Paul George, James Harden et autres Russell Westbrook se surpassent, afin de faire oublier l’apport habituel de « The Klaw », qui ne se remplace jamais vraiment.

playoffs

PRÉSENTATION DES MAVERICKS

Les titulaires : L. Doncic, K. Irving, D. Jones Jr, P. Washington, D. Gafford
Les remplaçants : T. Hardaway Jr, Jo. Green, D. Exum, D. Lively II, M. Kleber, D. Powell, Mark. Morris, J. Hardy…
Absents : /
Le coach : J. Kidd

Les arrivées de Daniel Gafford et PJ Washington à la « trade deadline » ont donné un nouvel élan aux Mavericks, jusqu’alors menés par un Luka Doncic toujours stratosphérique et un Kyrie Irving efficace mais souvent à l’infirmerie, quand le principal problème concernait leur défense, bien trop friable et permissive (ce qui les avait d’ailleurs privés des derniers playoffs). Ainsi, il ne suffisait plus qu’à offrir au duo Doncic/Irving des « role players » capables de compenser leurs lacunes défensives et, comme c’est désormais le cas, Dallas peut rêver grand avec une défense suffisamment solide et deux attaquants de génie pour guider tout cet ensemble…

LE POINT FORT

Un groupe qui cartonne. Depuis le 7 mars, les Mavericks affichent tout simplement le meilleur bilan de NBA avec pas moins de 16 victoires en 20 matchs, et un statut de défense la plus efficace du pays. Au complet, cette franchise a le matériel pour réussir une campagne de playoffs longue durée, surtout avec un chef d’orchestre comme Luka Doncic à sa tête et un lieutenant comme Kyrie Irving à ses côtés. En pleine bourre, les hommes de Jason Kidd peuvent viser très haut dans une conférence Ouest très ouverte.

LE POINT FAIBLE

Le « supporting-cast » de Luka Doncic et Kyrie Irving. Oui, la paire Doncic/Irving est capable de faire gagner des matchs aux Mavericks à l’aide de ses cartons au scoring. Mais il y aura forcément des soirs où d’autres joueurs devront se montrer afin de les décharger d’un poids sur le plan offensif, et on se demande si les soldats de Jason Kidd, globalement inexpérimentés, sont en mesure d’apporter avec régularité pour profiter des espaces que leur généreront leurs deux stars. Sur le dernier mois de la saison régulière, cela n’a pas posé problème, mais les playoffs représentent un tout autre monde. Ou la pression est démultipliée et les shoots ouverts moins faciles à rentrer…

playoffs

LA CLÉ DE LA SÉRIE

Comment limiter Luka Doncic ? Avec l’incertitude qui règne sur l’état de santé de Kawhi Leonard, cela ne fait que renforcer les incertitudes qui existent concernant la défense sur Luka Doncic. Au sommet de son art, le Slovène est évidemment la tête du serpent texan et, même si Kyrie Irving est désormais là pour le seconder, les chances des Mavericks en playoffs vont grandement dépendre de lui. D’où l’importance pour les Clippers de réussir à limiter au maximum son apport, en lui assignant Paul George, Terance Mann, PJ Tucker ou encore Russell Westbrook sur le dos. Voire Kawhi Leonard bien sûr, s’il peut jouer…

SAISON RÉGULIÈRE

Los Angeles 2-1

– 10 novembre : Dallas – Los Angeles (144-126)
– 25 novembre : Los Angeles – Dallas (107-88)
– 20 décembre : Dallas – Los Angeles (111-120)

VERDICT

Dallas 4-3. Bien malin celui qui réussira à prédire qui des Clippers ou des Mavericks se hissera en demi-finale de conférence face au Thunder ou aux Pelicans. En l’état, et même s’ils ne possèdent pas l’avantage du terrain, on penche cependant pour les Texans, intenables depuis un mois et demi, emmenés par l’un des trois meilleurs joueurs de la saison et sans le moindre pépin physique à déplorer. À ce stade de l’année, l’alchimie collective prime sur l’individualisme et, même si Dallas est plutôt fourni à ce niveau, son collectif paraît justement plus huilé et rodé que celui plus fragile de Los Angeles. Ce qui pourrait faire la différence, sur la durée…

CALENDRIER

Game 1 : à Los Angeles, dimanche 21 avril (21h30)
Game 2 : à Los Angeles, mardi 23 avril (04h00, dans la nuit de mardi à mercredi)
Game 3 : à Dallas, vendredi 26 avril (02h00, dans la nuit de vendredi à samedi)
Game 4 : à Dallas, dimanche 28 avril (21h30)
Game 5* : à Los Angeles, mercredi 1er mai (à déterminer, dans la nuit de mercredi à jeudi)
Game 6* : à Dallas, vendredi 3 mai (à déterminer, dans la nuit de vendredi à samedi)
Game 7* : à Los Angeles, dimanche 5 mai (à déterminer, dans la nuit de dimanche à lundi)

* Si nécessaire.


Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités