Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les arbitres protègent moins les attaquants, et les Bulls apprécient

NBA – Les joueurs de Chicago confirment une tendance constatée depuis la pause du All-Star game : les arbitres sifflent moins systématiquement en faveur des attaquants.

Bulls

On avait d’abord pu se demander quelle mouche avait piqué DeMar DeRozan. Celui-ci était allé mettre un tampon volontaire à Jalen Green, un geste ne ressemblant pas au leader des Bulls, provoquant une escalade avec Dillon Brooks. La frustration de l’arrière était liée à plusieurs actions survenues précédemment.

DeRozan venait d’attaquer à plusieurs reprises le cercle, sans obtenir de coups de sifflet malgré les contacts. Cette séquence datant d’il y a un mois sur le parquet des Rockets peut illustrer le constat fait par les Bulls : l’intensité physique a monté d’un cran ces dernières semaines en NBA.

« Je l’ai remarqué après le All-Star break. Je pense qu’on l’a tous remarqué. Les arbitres nous laissent jouer davantage, le niveau physique est plus élevé sans qu’il y ait de fautes. Il est clair que l’intensité physique a augmenté, ce qui est une bonne chose car cela se passe ainsi en playoffs », remarque Coby White.

L’arbitrage a évolué

Cette dimension physique accrue est constatée alors que le « scoring » a évolué à la baisse ces derniers temps. La ligue a même reconnu avoir parlé aux arbitres de la tendance des attaquants à se jeter dans les défenseurs en mouvement pour obtenir des coups de sifflet. Moins de contacts sanctionnés, donc moins de points marqués.

Nouvel exemple avec DeRozan DeRozan, habitué à obtenir des coups de sifflet sur ses feintes de tirs à mi-distance dont il raffole. « Deebo récupérait toujours des fautes. C’est lié à la façon dont il tire à mi-distance, de sorte que les gars atterrissent toujours sous lui en essayant de le contester. Cette année, je n’ai pas eu l’impression qu’il ait reçu autant de coups de sifflet que l’année dernière », poursuit Coby White.

Ce qui, dans l’ensemble, ne se vérifie pas vraiment dans les chiffres. Son coéquipier, l’un des plus prolifiques de la ligue dans ce domaine, obtient encore quantité de lancers-francs, et même davantage après le All-Star Game (9 par match), qu’en amont (7.2).

« Je lis le jeu, j’ai le sens du jeu. Qu’il s’agisse d’utiliser des feintes de tir ou de comprendre quand les gars vont s’approcher, j’essaie de jouer correctement […], d’utiliser le physique des autres à mon avantage. Il s’agit d’être intelligent, de savoir quand vous pouvez attaquer les gars qui sont indisciplinés en défense », résume le vétéran, dont l’équipe a tout intérêt à hausser le ton physiquement pour repousser les Hawks lors de la première manche de play-in.

« Certains des matchs qu’on a eus, la façon dont ils ont été arbitrés, ressemblaient plus à des matchs de play-in ou de playoffs. C’est une bonne chose pour nous d’être préparés. On en a besoin. On ne veut pas arriver aux play-in ou aux play-offs et tout à coup, tout est différent », apprécie ainsi Coby White.

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Demar Derozan 79 37.8 48.0 33.3 85.3 0.5 3.8 4.3 5.3 1.7 1.1 0.6 2.0 24.0
Zach Lavine 25 34.9 45.2 34.9 85.4 0.3 4.8 5.2 3.9 2.1 0.8 0.3 2.3 19.5
Coby White 79 36.5 44.7 37.6 83.8 0.6 4.0 4.5 5.1 2.1 0.7 0.2 2.4 19.1
Nikola Vucevic 76 34.3 48.4 29.4 82.2 2.8 7.8 10.5 3.3 1.6 0.7 0.8 2.5 18.0
Javonte Green 9 25.6 60.0 37.0 76.9 2.2 5.2 7.4 0.6 0.8 1.1 0.9 2.1 12.2
Ayo Dosunmu 76 29.1 50.1 40.3 81.0 0.7 2.1 2.8 3.2 1.4 0.9 0.5 2.2 12.2
Alex Caruso 71 28.7 46.8 40.8 76.0 0.9 3.0 3.8 3.5 1.4 1.7 1.0 2.5 10.1
Patrick Williams 43 27.3 44.3 39.9 78.8 1.1 2.8 3.9 1.5 1.3 0.9 0.8 2.0 10.0
Andre Drummond 79 17.1 55.6 0.0 59.2 3.4 5.6 9.0 0.5 1.0 0.9 0.6 1.8 8.4
Torrey Craig 53 19.8 43.0 39.2 75.0 1.3 2.8 4.1 1.1 0.6 0.6 0.4 2.1 5.7
Jevon Carter 72 13.9 37.8 32.9 57.1 0.2 0.7 0.8 1.3 0.5 0.5 0.2 1.0 5.0
Adama Sanogo 9 7.3 51.9 0.0 66.7 2.1 1.9 4.0 0.0 0.6 0.1 0.0 0.6 4.0
Onuralp Bitim 23 11.7 38.1 27.3 80.0 0.3 1.1 1.4 0.6 0.4 0.1 0.1 1.0 3.5
Dalen Terry 59 11.5 43.9 23.0 58.1 0.5 1.4 1.9 1.4 0.5 0.5 0.3 1.4 3.1
Henri Drell 4 7.5 40.0 33.3 50.0 0.3 0.8 1.0 1.0 0.5 0.5 0.3 1.5 2.8
Julian Phillips 40 8.1 41.6 31.6 68.4 0.3 0.6 0.9 0.3 0.3 0.2 0.2 1.0 2.2
Terry Taylor 31 6.1 51.3 22.2 80.0 0.5 0.6 1.2 0.3 0.2 0.2 0.1 0.5 1.5
Andrew Funk 5 2.7 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.2 0.2 0.0 0.0

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités