Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le New York Liberty retrouve les Las Vegas Aces en finale !

WNBA – En éliminant Connecticut après quatre manches, la franchise de New York se qualifie pour sa première finale WNBA en 21 ans.

LibertyLes New-Yorkaises ne s’étaient plus invitées à ce stade de la compétition depuis 2002. En remportant sur le fil (87-84) la quatrième manche sur le parquet de Connecticut, le Liberty a ainsi terminé la série (3-1) et s’est qualifié pour la finale WNBA, où l’attendent les championnes en titre, les Aces.

« Le fait que le Liberty n’ait pas participé à une finale depuis 2002 est incroyable. Et le fait de pouvoir y aller et de savoir que toute la ville est derrière nous est quelque chose de vraiment spécial », peut s’enthousiasmer Breanna Stewart, récemment élue MVP, la meilleure marqueuse du match (27 points à 9/20 aux tirs, 9 rebonds).

La star de l’équipe a été très bien soutenue par Jonquel Jones (25 points, 15 rebonds et 4 contres) et Betnijah Laney (21 points, 7 rebonds et 5 passes).

En face, Alyssa Thomas, deuxième dans la course au trophée de meilleure joueuse de la saison, a donné tout ce qu’elle avait en signant son premier triple-double en playoffs (17 points, 15 rebonds et 11 passes).

Mais ses coéquipières et elles, malgré nombre de paniers à 3-points en fin de rencontre pour maintenir l’espoir, ont cumulé trop d’erreurs défensives. Dans le « money time », Breanna Stewart et Jonquel Jones ont toutes les deux profité de mauvaise communication sur le « pick-and-roll » pour bénéficier de tirs très ouverts derrière l’arc.

Cinquième qualification en finale

On rappelle que Connecticut, qui a eu une dernière possession pour égaliser mais n’a pas été en mesure de générer un tir primé, avait remporté la première manche de cette série, à l’extérieur. Un succès inaugural avant de perdre les trois parties suivantes.

On notera que, dans cette manche éliminatoire, Sandy Brondello a réduit au maximum ses rotations puisque toutes les joueuses de son cinq ont joué 37 minutes ou plus, dont l’ensemble de la rencontre pour Breanna Stewart et Betnijah Laney. Marine Johannès, elle, n’est pas rentrée en jeu, pour la première fois de la série. Elle avait joué 17 minutes lors du match précédent (3 points à 1/3 au tir).

Son équipe va maintenant se frotter aux redoutables Aces, portés par l’immense A’ja Wilson, dans ce que beaucoup considèrent comme un affrontement entre deux « Super Teams ».

« Je pense que c’est ce que tout le monde voulait au départ. Je n’aimais pas particulièrement cette notion de « Super Team », mais vous savez de quelles joueuses il s’agit. On a suivi un processus pour arriver à ce stade et je pense que ce sera une grande série », imagine Sandy Brondello.

Cette finale WNBA démarre dimanche prochain, à Las Vegas, et se joue au meilleur des cinq manches. Le Liberty, malgré quatre apparitions (1997, 1999, 2000 et 2002) à ce niveau de compétition, n’a jamais remporté le titre.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités