Summer
league
Summer
league
PHO99
MIL79
BOS45
DAL55
CHI
ATL0:00
DET
NYK1:00
SAS
PHI2:30
MIA
TOR3:00
OKC
GSW4:30
CHA
POR5:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Dans la douleur, les Celtics viennent à bout de Spurs accrocheurs

NBA — Il a fallu attendre les 30 dernières secondes du match, et un panier de Jayson Tatum (34 points) puis des lancers, pour voir Boston l’emporter à l’arraché à San Antonio (121-116).

Surpris —pour ne pas dire écrasés— dans la semaine à Oklahoma City, les Celtics se devaient de se méfier de leur déplacement chez les Spurs, certes avant-derniers de l’Ouest, mais pas contre l’idée de faire tomber le leader de la conférence Est.

Cela n’est d’ailleurs pas passé loin, puisque les coéquipiers de Jayson Tatum (34 points) et Jaylen Brown (29 points) ont dû s’employer et attendre les toutes dernières secondes de la partie pour venir à bout (121-116) du collectif texan (huit joueurs à 10 points ou plus).

Sans Keldon Johnson, Jakob Poeltl ni Devin Vassell, San Antonio a couru après le score toute la rencontre, luttant néanmoins jusque dans les derniers instants et ne déposant les armes qu’après un gros shoot de Tatum à 34 secondes de la fin, puis au jeu des lancers-francs. Soulagement pour Boston, qui termine donc son road-trip sur une bonne note, d’un point de vue comptable.

CE QU’IL FAUT RETENIR

Comme souvent, les « Jay’s » ont guidé Boston. Auteur du « dagger » à 34 secondes de la fin, avant que des lancers-francs ne viennent tuer tout suspense, Jayson Tatum a porté l’attaque des Celtics et pu compter sur un Jaylen Brown également présent au scoring. Tout n’a pas été parfait pour les deux leaders des C’s, entre déchet avec le ballon, fautes ou tirs parfois forcés et pas dans le rythme, mais leur productivité offensive (63 points en cumulé) a, une fois encore, été essentielle pour tirer les hommes de Joe Mazzulla d’un sacré traquenard.

San Antonio n’a pas démérité. Menés de 10 points dans le premier quart-temps, de 15 dans le deuxième puis de 11 dans le quatrième, les Spurs n’ont pour autant jamais abandonné et ils ont constamment réussi à recoller au score, faisant bloc sur le plan collectif, pour finalement se retrouver à égalité (116-116) à 35 secondes de la fin. Malheureusement, rattrapés par leur manque d’expérience et une mauvaise gestion de leur fin de match, tant pour trouver un bon tir en attaque que pour contrôler le rebond en défense, ils n’ont pas su faire le nécessaire pour valider ce qui aurait été la victoire surprise de la soirée (et un bel holp-up).

Derrick White salué par son « ex ». Passé des Spurs aux Celtics la saison dernière, le combo-guard affrontait pour la toute première fois San Antonio et il retrouvait, surtout, pour la toute première fois le parquet de l’AT&T Center en tant que visiteur. Pour l’occasion, la franchise texane lui a donc préparé une petite vidéo hommage et celle-ci a fait son effet auprès de l’intéressé. En réponse, White (8 points, 5 rebonds, 11 passes, 3 contres) a réalisé une prestation très solide en attaque et en défense, dans son registre bien à lui, de manière à être l’un des moteurs de Boston cette nuit.

TOPS/FLOPS

Malcolm Brogdon. Tout en discrétion, le sixième homme de Boston s’est montré particulièrement efficace sur son temps de jeu. Auteur de 22 points et 7 passes, à 8/12 aux tirs mais surtout 5/6 à 3-pts, il a ainsi parfaitement relayé Jayson Tatum et Jaylen Brown au moment du repos de l’un d’eux, si ce n’est des deux à la fois. Capable de soulager les stars des Celtics au scoring et à la création, c’est exactement pour ce genre de prestation que l’ancien joueur des Bucks et des Pacers a été récupéré par les C’s, lors de la dernière intersaison.

Le collectif de San Antonio. Difficile de mettre en évidence un joueur plus qu’un autre côté Spurs, tant ils ont brillé devant leur public. De Zach Collins (18 points, 12 rebonds) à Josh Richardson (18 points), en passant par Tre Jones (18 points, 5 rebonds, 5 passes), Romeo Langford (14 points, 6 rebonds), Doug McDermott (13 points), Jeremy Sochan (11 points, 6 rebonds), Stanley Johnson (10 points) ou encore Malaki Branham (10 points), quasiment tous les petits protégés de Gregg Popovich ont performé et profité de la défense poreuse des Celtics pour apporter quelque chose de positif à un moment de la rencontre.

Robert Williams III. Toujours utilisé avec parcimonie en sortie de banc (mais pour combien de temps ?), le pivot des Celtics monte en puissance et on l’a vu produire beaucoup de bonnes choses pour son équipe de chaque côté du parquet, se montrant en prime décisif dans le money-time. Présent dans tous les secteurs de jeu (10 points, 11 rebonds, 3 passes, 2 interceptions, 4 contres !), il a assurément signé l’une de ses meilleures sorties de la saison. Preuve de son retour en forme : cette grosse séquence « contre sur une tentative à 3-pts puis coast-to-coast la foulée », qui sera à n’en pas douter bien placée dans le Top 10 du jour.

La blessure de Marcus Smart. On aurait pu citer la défense aux abonnés absents des Celtics parmi les flops de ce match, ce qui est plus inhabituel comparé aux Spurs, mais attardons-nous plutôt sur la sortie prématurée du Défenseur de l’année en titre. Touché au genou gauche sur un contact avec Zach Collins lors d’une pose d’écran, le meneur de Boston a quitté ses coéquipiers dans le troisième quart-temps, sans jamais revenir ensuite. À surveiller, donc…

LA SUITE

San Antonio (13-27) : déplacement à Memphis, dans la nuit de lundi à mardi (02h00).

Boston (28-12) : réception de Chicago, dans la nuit de lundi à mardi (01h30).

San Antonio / 116 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
Z. Collins 34 8/13 0/2 2/3 4 8 12 4 1 0 2 0 -2 18 26
J. Sochan 27 4/10 1/4 2/2 2 4 6 3 3 1 2 0 0 11 13
K. Bates-Diop 22 2/6 0/1 0/0 2 2 4 0 1 1 2 1 -5 4 4
T. Jones 30 8/18 0/1 2/2 1 4 5 5 2 1 1 0 -4 18 18
R. Langford 31 7/15 0/0 0/0 1 5 6 1 3 0 0 0 +2 14 13
I. Roby 1 0/0 0/0 0/0 0 1 1 0 1 0 0 0 0 0 1
D. McDermott 20 5/7 2/3 1/2 0 3 3 1 3 0 0 0 -3 13 14
S. Johnson 12 3/7 0/2 4/5 2 2 4 2 3 0 1 0 -5 10 10
C. Bassey 14 0/0 0/0 0/0 0 5 5 1 2 0 2 0 0 0 4
J. Richardson 29 7/14 4/9 0/0 0 3 3 4 0 1 3 2 +9 18 18
M. Branham 20 5/10 0/3 0/0 0 2 2 3 1 2 0 0 -7 10 12
49/100 7/25 11/14 12 39 51 24 20 6 13 3 116 133
Boston / 121 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
J. Tatum 36 13/26 5/10 3/5 0 4 4 2 3 0 2 0 0 34 23
A. Horford 32 2/7 0/3 0/0 2 8 10 1 3 0 1 0 +2 4 9
M. Smart 22 2/4 1/3 0/0 0 2 2 4 2 0 3 1 0 5 7
D. White 32 3/7 1/2 1/1 0 5 5 11 0 0 0 3 -2 8 23
J. Brown 39 12/26 2/7 3/6 1 3 4 2 4 2 6 2 +3 29 16
G. Williams 18 0/3 0/1 2/2 0 3 3 0 0 1 1 0 +3 2 2
S. Hauser 12 2/4 1/2 1/2 0 1 1 0 1 1 1 0 +6 6 4
R. Williams III 22 5/6 0/0 0/0 4 7 11 3 1 2 0 4 +1 10 29
M. Brogdon 28 8/12 5/6 2/2 1 2 3 7 1 0 0 0 +10 23 29
47/95 15/34 12/18 8 35 43 30 15 6 14 10 121 142

Comment lire les stats ? Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; O = rebond offensif ; D= rebond défensif ; T = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; +/- = Différentiel de points quand le joueur est sur le terrain ; Pts = Points ; Eval : évaluation du joueur calculée à partir des actions positives – les actions négatives.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités